Barthes en revues : effets de série, contexte et réception (1942-1980), nº3, mars 2017

de Jaqueline Guittard & Magali Nachtergael (dir.)

À passer Barthes en revues, nous nous sommes donné comme projet de restituer une parole dans son actualité, qu’il s’agisse du contexte de sa production comme des modalités de sa réception. On a cherché à mesurer l’effet de sérialité dans le progrès d’une pensée et d’une écriture, de mettre au jour la façon dont les articles, les critiques et les chroniques peuvent donner naissance à un ouvrage (Mythologies et Essais critiques, par exemple). S’il est arrivé que Barthes publie dans des magazines, il en lisait aussi et y puisait un matériau abondant : Match et Elle ont alimenté de façon notoire les Mythologies tandis que Rolling StonePhoto et les hors-séries du Nouvel Observateur ont fourni les photographies autour desquelles La Chambre claire a été élaborée. Le présent volume « Roland Barthes en revues » s’attaque donc en forme de clin d’œil tautologique à la production de Barthes dans les revues qui ont constitué les soubassements de sa pensée critique. Plusieurs contributions sont le fait de jeunes chercheurs, d’autres celles de chercheurs confirmés, chacun apportant un point de vue sur la figure d’un intellectuel au parcours en apparence morcelé et qui pourtant trace de puissants sillons théoriques rendus visibles et cohérents par la chronologie des parutions. Ces lignes de force ont plusieurs assises, le théâtre d’abord, la littérature et le discours de la presse ensuite, jusqu’à s’élargir à une sociologie du quotidien et l’esthétique.

Sommaire

  • Jaqueline GUITTARD & Magali NACHTERGAEL, « Avant-propos »
  • Khalid LYAMLAHY, « Le premier Barthes en revue : sur les traces des années Existences. »
  • Andy STAFFORD, « Roland Barthes, journaliste de gauche. Les Lettres nouvelles et Théâtre Populaire, 1953-1956. »
  • Jaqueline GUITTARD, « Roland Barthes, lecteur de la presse populaire illustrée. »
  • Hessam NOGHREHCHI, «  Roland Barthes et les Annales. »
  • Fanny LORENT & Thomas FRANCK, « Le projet sémiologique de Barthes dans la revue Communications. »
  • Magali NACHTERGAEL, « Roland Barthes et les petites revues. De la publication à l’exposition. »
  • Simon BOUDVIN, Louise HERVÉ & Chloé MAILLET, « Existences »
  • Suk-Hee JOO, « La parole de Roland Barthes dans la presse masculine : de la figure subjective au “mythe contemporain”. »
  • Guido Mattia GALLERANI, « “Je ne suis pas…” : les entretiens de Barthes dans la presse petite-bourgeoise. »

Lien

Lire la revue en ligne dans son intégralité