99, avenue Jean-Baptiste Clément
01 49 40 40 75
assistant-pleiade.llshs@univ-paris13.fr

L’ennemi judéo-maçonnique dans la propagande franquiste (1936-1945), Paris, Honoré Champion, 2016

de Javier Domínguez Arribas

Même si les Juifs et les francs-maçons étaient quasiment absents de l’Espagne des premières années du franquisme, la propagande du régime a voulu les présenter comme deux forces étroitement liées qui conspiraient sans cesse contre les intérêts de la Patrie.

Il est donc pertinent de se demander pourquoi deux groupes si minoritaires et si différents furent considérés conjointement par la propagande officielle comme le grand ennemi judéomaçonnique à combattre. Quel bénéfice pouvait-on en tirer ?

Qu’y avait-il réellement derrière cette sorte de rival imaginaire ?

Ce livre se propose d’étudier la propagande antisémite et antimaçonnique des débuts du franquisme (1936-1945). À partir de l’analyse de multiples sources (journaux, brochures, tracts, affiches, documents d’archives) il est possible d’éclaircir les origines du mythe judéo-maçonnique, d’interpréter ses fonctions et d’expliquer la position de Franco et le rôle qu’il a joué, un aspect encore méconnu du dictateur. Nous sommes confrontés à une histoire parfois surprenante où se croisent journalistes, francs-maçons repentis, prétendants au trône, intégristes catholiques, phalangistes plus ou moins fanatiques, espions et faussaires de tout poil.

Even though Jews and Free Masons were largely absent from Spain in the early years of Franco’s rule, official propaganda cast them as co-conspirators against the country’s interests. This study examines why such disparate minorities were presented by the regime as the nation’s greatest foe.

Pour plus d’information, cliquez ici.

À propos de l’auteur

Docteur en histoire de l’École des hautes études en sciences sociales, Javier Domínguez Arribas est maître de conférences à l’université Paris 13, où il enseigne la civilisation hispanique. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur l’Espagne franquiste et sur les représentations de l’ennemi.

Pléiade
fr_FR
en_GB fr_FR