Récits de société, revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2015-1, 2015

Récits de sociétés

Sous la direction de Mireille Brangé et de Magali Nachtergael

Quelle approche critique pour aborder les « innombrables récits » (Barthes) qui traversent et construisent notre imaginaire social ? Prise en tenailles entre le storytelling et le grand roman social, la notion de récit de société peut-elle réconcilier la littérature avec les usages communs de la narration, de l’anecdote au journalisme littéraire ? Dans l’optique d’un rapprochement disciplinaire entre histoire, littérature et sciences de l’information, ce volume interroge les formes que peut prendre le récit littéraire dans son amplitude à la fois générique et thématique. Il aborde d’abord l’idée de « récit de société » en la confrontant à des contre-modèles comme les mythes ou le storytelling, tout en intégrant la possibilité d’une approche transmédiale. Dans un second temps, le récit de société est travaillé comme un outil qui dépasse et transcende les genres littéraires, pour enfin agir comme un révélateur de désordres sociaux. La fiction narrative endosse alors un rôle de contre-pouvoir régulateur qui permet de reconfigurer les imaginaires, les repolitiser ou en faire apparaître les tabous. Le dossier est complété par une sélection de varia portant sur le Québec entrant en résonance avec le thème principal du volume avec un accent particulier mis sur les performances, les légendes et les pratiques musicales des Premières Nations.

Sommaire

Mireille Brangé et Magali Nachtergael, Présentation

Construction d’une notion

Ambre Abid-Dalençon, « Ceci est un récit » : prétentions et imaginaires narratifs en régime médiatique et marchand
François Dingremont, Pour une conception non utilitariste du storytelling
Sabrina Parent
, Fables « intermédiales » du temps, entre « mémoire du futur » et « mémoire de l’oubli » : L’Énigme du retour de Dany Laferrière et Ghosts are Guests de Myriam Hornard

Traversée des genres

Sophie Létourneau, La pensée magique en Californie : Where I Was From de Joan Didion
Pascal Gin, Souci narratif et enjeux de mobilité : le récit de société à l’épreuve du reportage littéraire
Thomas Vuong, Vie sociale et vie intérieure : la position lyrique dans les sonnets de Gwendolyn Brooks, Pier Paolo Pasolini et Tony Harrison
Ioana Andreescu, Saisir le « non-lieu » : usages utopiques de l’île dans la littérature européenne d’après-guerre

(Dés)ordres sociaux

Véronique Desnain, Style et idéologie dans le roman noir
Jacqueline Guittard, Autopsies en séries : la transparence et l’ombre

Varia

Isabelle St-Amand, La légende du windigo dans la création autochtone contemporaine au Québec
Jonathan Lamy Beaupré, Action-création : l’art de performance amérindien au Québec
Sophie Stévance, Les performances d’improvisation de Tanya Tagaq : une analyse descriptive de la culture ethno-pop

Pour lire la revue en ligne, cliquer ici

Crédits image : © Jason Rhoades, Untitled (From the body of work: My Madinah: in pursuit of my ermitage…), 2004, Hauser & Wirth – David Zwirner. Courtesy of Art Basel (DR).