Sade, écrivain polymorphe, Paris, Honoré Champion, 2015

Sade, écrivain polymorphe

de Anne COUDREUSE

Sade est ici considéré sous l’angle de la curiosité dans son écriture des romans célèbres mais aussi de pièces de théâtre, souvent négligées. Il s’agit de s’interroger sur l’apathie dans les textes dramatiques de Sade, au miroir de ses romans, où elle constitue une des catégories majeures des libertins, aussi bien dans leur pratique que dans leurs références philosophiques.

Télécharger le bon de commande

À propos de l’auteur

Anne Coudreuse est maître de conférences HDR en Littérature française du XVIIIe siècle à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Elle a publié Le Goût des larmes au XVIIIe siècle en 1999 (réédition Desjonquères, 2013) et Le refus du pathos au XVIIIe siècle (Champion, 2001). Elle a dirigé un volume portant sur Les Mémoires : une question de genre ? (L’Harmattan, 2011) et co-dirigé deux collectifs : Pour une histoire de l’intime et de ses variations (L’Harmattan, 2009) et Sade et les femmes : ailleurs et autrement (L’Harmattan, 2014). Chroniqueuse pour la revue Les Moments littéraires, elle s’intéresse aux écritures de soi et à la représentation des Lumières dans la littérature contemporaine.