99, avenue Jean-Baptiste Clément
01 49 40 40 75
assistant-pleiade.llshs@univ-paris13.fr

La sociabilité en France et en Grande-Bretagne au Siècle des Lumières: Tome VI – L’insociable sociabilité : résistances et résilience – Paris, Le Manuscrit, 2017

Dirigé par Kimberley Page-Jones & Katie Aske

La collection Transversales, dirigée par Annick Cossic aux Editions Le Manuscrit, rassemble les réflexions menées depuis 2009 sur la sociabilité en France et en Grande-Bretagne au Siècle des Lumières.

Les articles de cet ouvrage invitent à repenser la sociabilité et l’acte de socialisation par le truchement des notions de conflit et d’antagonisme. Selon Georg Simmel, c’est bien le conflit en tant qu’ « action réciproque entre les hommes » qui va permettre la création d’une « voie qui mènera à une sorte d’unité même si elle passe par la destruction de l’une des parties ».

Table des matières

Introduction

Par Kimberley Page-Jones

Première partie

Antagonisme et résistances à la sociabilité

1. Aux origines de l’insociable société
Par Géraldine Lepan
2. Syphilis et sociabilité : le corps impoli de James Boswell
Par Leigh Wetherall-Dickson
3. Domesticité, soins à la personne et promiscuité aux Temps modernes
Par Alain Caubet
4. Merry-making in Eighteenth-Century Colonial Trinidad: Re-socializing
Planters
Par Noémie Le Vourch
5. Sociable Solitaries and Gregarious Isolation in Fact, Fiction, and
Fancy
Par Kevin L. Cope

Deuxième partie
Création et reconfiguration des espaces de sociabilité

6. Celebrity, Politics and Sociability in Post-Revolutionary England
Par Brian Cowan
7. Emily philosophe: Libertine and Gothic Novels as a Reappraisal of an
Antiquated Patriarchal System
Par Elizabeth Durot-Boucé
8. Turf Wars: Unsocial Sociability in Eighteenth-Century Gardens
Par Bärbel Czennia
9. “Where is the coffee-house to match?”: Romantic Sociability and its
Textual Forms
Par Kimberley Page-Jones

Conclusion

Par Katherine Aske

 

Pléiade
fr_FR
en_GB fr_FR