99, avenue Jean-Baptiste Clément
01 49 40 40 75
assistant-pleiade.llshs@univ-paris13.fr

Miquel Barceló – Portraits / autoportraits, Paris, Mare & Martin, 2016

de Brice Castanon-Akrami et Cécile Vincent-Cassy (éd.)

Miquel Barceló, né sur l’île de Majorque en 1957, réalise depuis 40 ans des portraits et des autoportraits dans des carnets, sur des toiles, des pots en céramique, des tissus ou des papiers noirs décolorés à l’eau de javel, et même à travers la figure du Christ dans la chapelle de la cathédrale dont il a réalisé une « peau » en terre cuite en 2007. À la variété des techniques, des supports et des formats qu’il emploie, répond un style qui se définit par le polymorphisme et des thématiques récurrentes. Bien que Miquel Barceló ait souvent insisté sur la solitude et le labeur du peintre, ses voyages et ses rencontres n’ont cessé de nourrir son oeuvre.
Photographes, cinéastes et romanciers accompagnent ainsi son travail et s’en inspirent pour créer des oeuvres qui alimentent à leur tour la mythologie personnelle de l’artiste. Parmi eux, les écrivains Hervé Guibert, Paul Bowles, Colm Tóibín, Michel Butor ou les photographes et cinéastes Isaki Lacuesta, Agustí Torres, Óscar Fernández Orengo, Agnès Varda ou Alberto García-Alix.
Cet ouvrage éclaire l’oeuvre de Miquel Barceló d’un nouveau jour, en proposant un ensemble de textes sur les portraits et autoportraits qu’il réalise (peinture, céramique, oeuvre graphique, carnets) ainsi que sur les oeuvres photographiques,
filmiques ou littéraires qui documentent ou « fabulent » l’artiste. Il inclut un entretien avec le photographe Jean-Marie
del Moral, un questionnaire auquel ont répondu cinéastes et photographes, ainsi qu’un entretien avec Miquel Barceló.

Sommaire :

Introduction par Cécile Vincent-Cassy et Brice Castanon-Akrami

La matière du portrait

Le paysan de la matière : putréfaction, visages et avatars. L’abdication du pigment dans les portraits et autoportraits de Miquel Barceló par Juan Carlos Baeza Soto
Cadaverina et Pintagossos. Meta / trans / zoo-morphismes par Jaume Reus
L’autoportrait originel. À propos de la représentation du Christ dans la chapelle Sant Pere de la cathédrale de Palma de Majorque par Miquel Barceló par Cécile Vincent-Cassy

Portraits en regards

Au miroir du regard. Miquel Barceló peint Hervé Guibert par Thibault Boulvain
Portrait du portraitiste : quand Hervé Guibert peint Miquel Barceló par Arnaud Genon
Sur le portrait au cinéma : Miquel Barceló dans le cinéma d’Isaki Lacuesta par Brice Castanon-Akrami
Au plus près du geste. Les documentaires d’Agustí Torres sur le travail de création de Miquel Barceló par Cécile Vincent-Cassy et Brice Castanon-Akrami

L’art de dépeindre

L’étrangeté de la représentation de soi : les autoportraits de Miquel Barceló par Martine Heredia
Les autoportraits de Miquel Barceló. Un passage dans le temps par Enrique Juncosa
Portraits dépeints à l’eau de Javel : ce poignant élément de la chair par Frédéric Prot
Carnets d’Afrique : autoportrait de Miquel Barceló par Marie-Laure Bernadac

Portraits en geste

Un art du portrait. À propos de Paso doble par Anne Longuet Marx
L’autoportrait chez Miquel Barceló. Mise en abyme ou utopie de l’immersion (années 1980-1990) par Eliseo Trenc

Portraitistes

Histoires du portraitiste par Jean-Marie del Moral. Propos recueillis par Cécile Vincent-Cassy et Brice Castanon-Akrami
Miquel Barceló portraituré. La parole aux photographes et cinéastes
« Je suis là ». Entretien avec Miquel Barceló

Revue de presse

Télécharger le communiqué de presse

Pléiade
fr_FR
en_GB fr_FR