Changez votre image de couverture
Téléverser
Changez votre image de couverture
MCFAxe 4 : Circulations, transferts, adaptationsvalerie.capdeville@univ-paris13.fr
Le statut de ce compte utilisateur est Approuvés

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Axe 6 : Politique, organisations, conflit

2017-18 Barra Foundation International Fellow (Library Company of Philadelphia/Historical Society of Pennsylvania)

2016-17: Accueil en délégation CNRS au LARCA (UMR 8225), Université Paris-Diderot.

Site web du GRISOL (Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur la Sociabilité des Lumières): http://grisol.hypotheses.org

  • Histoire culturelle et sociale britannique (long XVIIIe siècle)
  • Sociabilité urbaine, espaces de sociabilité
  • Clubs londoniens
  • Élites et réseaux
  • Modèles de sociabilité dans l’Empire colonial britannique et en Europe
  • Construction, transfert et adaptation du modèle du club britannique dans les colonies américaines
Recherches en cours

Mon domaine de recherche s’articule autour de l’univers des clubs londoniens. J’étudie les espaces et modèles de sociabilité en Angleterre et en comparaison avec la France, principalement au XVIIIe siècle, mais j’analyse également leur évolution dans une perspective plus large allant du XVIIe siècle à nos jours. Je m’intéresse, plus précisément, à la place ambiguë qu’occupe le club dans la dialectique habermasienne espace privé / espace public, à la question du genre sous l’angle de la masculinité, puisque le club est essentiellement une forme de sociabilité réservée aux hommes. J’envisage le club comme outil de construction ou de redéfinition de l’identité sexuelle, sociale et nationale. Les pratiques de sociabilité autour du rituel de la conversation, des plaisirs de la table ou encore du jeu permettent de considérer le club, après le coffeehouse, non seulement comme un espace de convivialité, mais comme une institution sociale et culturelle de premier plan. Mes recherches accordent une place significative au rôle des élites sociales et politiques, ainsi qu’aux réseaux que la sociabilité permet de tisser.


Mon projet actuel vise à analyser comment le modèle du club britannique, phénomène résolument urbain, qui s’est construit à la fois en parallèle et par opposition à celui du salon français, s’est exporté d’une part dans l’Empire colonial britannique (Amérique, Caraïbes et Inde), d’autre part en Europe. Je cherche à comprendre quel rôle culturel, social et politique cette institution exclusive, temple de la masculinité, a joué dans la constitution ou le renforcement de l’identité britannique et dans la diffusion, l'imitation, l’adaptation ou l’hybridation de pratiques sociales et de valeurs culturelles au-delà des frontières du  Royaume-Uni. Je prépare actuellement un ouvrage sur la sociabilité du club dans l'Amérique coloniale.

Ministère de l’Éducation Nationale
  • Membre du jury du CAPES externe d’ ANGLAIS (Sessions 2012-2015)
Université Paris 13
  • Vice-présidente du comité d’experts (section 11), collège B.
Département Informatique – IUT de Villetaneuse
  • 2012-2013 Directrice des Études (Semestres 1 et 2)
  • 2008- Responsable de discipline (Anglais)
  • 2004- Tutrice de Stage de fin de DUT
  • 2008-10 / 2013-14 Membre élu au Conseil de Département
Laboratoire PLÉIADE
  • 2013-15 Responsable du sous-axe ‘Sociabilité et réseaux’ (Axe 6)
  • 2012-17 Responsable scientifique pour Paris 13 de la Convention de collaboration de Recherche entre Paris 13 (PLEIADE) et l’UBO Brest (HCTI) (2012-2016) autour du projet « La sociabilité en France et en Grande-Bretagne au siècle des Lumières : l’émergence d’un nouveau modèle de société ». Projet labellisé MSHB (2009), responsable : Pr. Annick Cossic.
Projets collaboratifs internationaux
  • Présidente du Conseil scientifique du GIS 'Sociabilités du Long Dix-Huitième Siècle' (créé en octobre 2017)
  • Coordination du projet DIGITENS, Digital Encyclopaedia of British Enlightenment Sociability, porté par Annick Cossic (UBO, HCTI): soumissions aux appels ANR ORA 2015 et MSCA-RISE H2020 2016 (grâce à une subvention de la Région Bretagne), SATT IDF Innov' 2017, préparation de l'appel MSCA-RISE H2020 2018 en cours (financement BOOST Europe de la Région Bretagne).
  • Co-fondation du GRISOL, Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur la Sociabilité des Lumières (http://grisol.hypotheses.org
  • Coordination du projet HIDISOC, History and Dictionary of Sociability in Britain (1660-1832), porté par A. Cossic (UBO): soumissions AAP ANR 2013 et 2014. Co-organisation du programme scientifique HIDISOC 2014-15 (1 colloque international, 2 journées d'études et 3 séances de séminaire). 
  • Co-responsable du colloque international « La sociabilité en Grande-Bretagne et en France au Siècle des Lumières : formes, fonctions et modes opératoires » organisé par le CEIMA /HCTI de l’UBO Brest, en collaboration avec le CRIDAF, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines Victor Segalen, Brest. 8-9 mars 2012.

Membre du comité éditorial de la collection « Transversales » (Éditions Le Manuscrit), dirigée par Annick Cossic.

Ouvrages

  • British Sociability in the Long Eighteenth Century: Challenging the Anglo-French Connection? Ed. with Alain Kerhervé. Boydell & Brewer (UK). Forthcoming
  • La Sociabilité en France et en Grande-Bretagne au siècle des Lumières: L’émergence d’un nouveau modèle de société. Tome 3 :  Les Espaces de sociabilité. En co-direction avec Eric Francalanza. Paris : Le Manuscrit, coll. « Transversales », mai 2014.  318p.
  • L’ Age d’or des clubs londoniens (1730-1784). Paris : Editions Champion (collection « Les Dix-huitièmes siècles ») 2008. 496p.

Articles

  • “Transferring the British Club Model to the American Colonies: Mapping Spaces and Networks of Power (1720-70)”, RSEAA XVII-XVIII, 74 (2017), forthcoming.

  • “Clubbability: A Revolution in London Sociability?”, Lumen 35 (2016): 63-80.

  • “Noise and Sound Reconciled: How London Clubs Shaped Conversation into a Social Art”, Études Épistémè 29 (2016), [En ligne] http://episteme.revues.org/1208
  • “The Ambivalent Identity of Eighteenth-Century London Clubs as a Prelude to Victorian Clublife”, Cahiers victoriens et édouardiens 81 (printemps 2015), [En ligne] https://cve.revues.org/1976
  • “Convivialité et sociabilité : le club londonien, un modèle unique en son genre ?” in Rémy Duthille, Jean Mondot & Cécile Révauger (dir.), ‘Sociabilité et convivialité en Europe et en Amérique du Nord, XVIIe-XVIIIe siècles’, Revue Lumières 21 (juin 2013): 11-33.
  • “John Arbuthnot” ; “Martin Folkes”, in Cécile Révauger & Charles Porset (dir.) Le Monde Maçonnique des Lumières (Europe-Amérique & Colonies), Paris : Éditions Champion, Dictionnaires et Références N°26. 3 vol., 2013.
  • “Gender at stake: The Role of Eighteenth-Century London Clubs in Shaping a New Model of English Masculinity”, Culture, Society & Masculinities 4, 1 (Spring 2012): 13-32.