Publications 2015

Le polar en Europe : réécritures du genre. Revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2014-3. 2015

Sous la direction de Véronique Desnain

Ce numéro privilégie les regards croisés pour aborder, à travers le roman policier, les notions de genre (littéraires et sexués), les questionnements sur l’élaboration d’une hiérarchie littéraire et sur la fonction sociale du roman. Il démontre également l’enracinement du polar dans le réel et la façon dont ses règles supposément restrictives offrent à l’auteur dissident la possibilité de défier l’idéologie dominante, d’offrir à un public complice, ou pas, une lecture séditieuse du monde, de son histoire et de nous mettre face à nos propres préjugés et préconceptions. Ce numéro réunit donc des universitaires français et britanniques, dans le but de favoriser un dialogue à la fois multidisciplinaire et multinational, qui reflète les courants actuels de la critique. Il comprend des articles sur le polar français ainsi que sur le Krimi allemand des années 1940 et le roman policier anglais de l’après-guerre, mais aussi sur la question toujours épineuse du statut du polar dans la littérature.

Découvrir le numéro

Crédits image : © Scene of the crime (novels) at Hay on Wye, 2013. Par Ian. CC BY-NC 2.0. Source : Flickr

Vicente Blasco Ibáñez et le cinéma français (1914-1918), Paris, PSN. 2015

de Cécile Fourrel de Frettes

Écrivain polygraphe, éditeur moderne et homme politique, l’Espagnol Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928) jouit en son temps d’une célébrité immense grâce aux nombreux films que son œuvre inspira à Hollywood après la Première Guerre mondiale. Cependant, cette période de lumière a contribué à jeter dans l’ombre les années parisiennes où l’écrivain passa lui-même derrière la caméra. Méconnue, cette époque est néanmoins cruciale pour comprendre les ambitions de ce créateur qui fut aussi un homme d’affaires. Pour quelles raisons la « Der des ders » l’incita-t-elle à tenter sa chance en France ? Comment un tel contexte put-il favoriser son orientation vers le cinéma ? Durant la guerre, Vicente Blasco Ibáñez multiplia les œuvres de propagande francophile : reportages, fascicules et livres illustrés, romans, récits, films forment un vaste ensemble où l’image occupe une place centrale. Sans éluder les enjeux commerciaux et politiques d’une telle production, cet ouvrage se propose d’en éclairer la dimension iconique et d’expliquer l’évolution esthétique de l’écrivain à la faveur de sa rencontre avec le cinéma français.

Références

248 p.
ISSN : 978-2-87854-635-4

À propos de l’auteur

Cécile Fourrel de Frettes est agrégée d’espagnol et maître de conférences à l’Université Paris 13. Spécialiste de l’Espagne contemporaine et des rapports entre textes et images, elle a soutenu en 2012 une thèse intitulée L’évolution du rapport à l’image de Vicente Blasco Ibáñez (1908-1928), sous la direction de Marie-Linda Ortega, aujourd’hui professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

“Un clic, un titre” : présentation de l’ouvrage

Télécharger la vidéo

Danse contemporaine et littérature. Entre fictions et performances écrites, Paris, Le CND, “Recherches”. 2015

de Magali Nachtergael et Lucille Toth

Comment entrer dans la fabrique de la danse contemporaine via l’idée de littérature ou de texte ? Peut-on penser aujourd’hui l’art littéraire à partir de l’art chorégraphique ? Si la danse contemporaine n’est pas déconnectée d’une tradition littéraire qui a fourni de nombreux sujets au ballet, elle établit un nouveau rapport au texte. De multiples collaborations entre écrivains et chorégraphes en témoignent, qu’elles impliquent l’utilisation de textes lors du processus de création ou qu’elles passent par la présence d’écrivains sur scène.

Cet ouvrage collectif, le premier à se consacrer exclusivement aux intersections entre danse contemporaine et littérature, dévoile un paysage riche d’expérimentations, à la fois hétéroclites et ouvertes. Sortir le texte de ses gonds, renverser le sens de la lecture : voilà le défi que nombre de chorégraphes et auteurs se sont lancé. Voilà aussi le défi théorique et critique de ce livre sur le mot et le geste, sur l’écrit et l’incorporé.

Histoire des médecins. Artisans et artistes de la santé de l’Antiquité à nos jours, Paris, Perrin. 2015

de Stanis Perez

Étrangement, une profession aussi célèbre et prestigieuse que celle de médecin n’a que rarement fait l’objet d’une synthèse historique allant de l’Antiquité à nos jours. Stanis Perez, l’un des plus grands spécialistes du sujet, retrace ici les principales étapes de l’évolution de l’art de soigner, sinon de guérir, en s’intéressant à ceux qui en ont la mission et qui en ont fait le serment.

Depuis Hippocrate, le médecin est tantôt loué, tantôt décrié pour son combat victorieux contre la maladie, mais parfois perdu contre la mort. À la fois artisan et artiste de la santé, il s’est métamorphosé avec le christianisme et l’avènement, au Moyen Âge, d’un savoir essentiellement livresque. Qu’il soit alchimiste, bonimenteur ou universitaire, le praticien de l’époque moderne profite des cours princières pour s’imposer peu avant l’émergence révolutionnaire de la clinique. Au XIXe siècle, c’est un réformateur qui consolide son rayonnement social et entend jouer un rôle croissant dans la vie de la cité… ou dans les campagnes reculées. Les lourdes épreuves du XXe siècle, la faillite de l’État providence et la crise contemporaine de la profession, enfin, ont soulevé des débats qui, pour la plupart, sont toujours d’actualité.

À la fois culturelle, politique et sociale, cette magistrale Histoire des médecins permet de mieux connaître une profession millénaire dont l’importance se rappelle à nous quotidiennement.

Sur le site de l’éditeur

À propos de lauteur

Stanis Perez, professeur agrégé et docteur en histoire de l’EHESS, est coordonnateur de recherche à la Maison des sciences de l’homme de Paris-Nord. Membre de la Société internationale d’histoire de la médecine, il enseigne l’histoire de la santé à l’université de Paris 13-Villetaneuse. Il est notamment l’auteur de La Santé de Louis XIV, une biohistoire du Roi-Soleil, parue chez Perrin en 2010, et d’une quarantaine de publications et d’articles consacrés à l’histoire du corps à l’époque moderne.

An Introduction to Anglophone Theatre. “Univers Anglophone / Didact Anglais”, PUR. 2015

Antonia RIGAUD et Françoise PALLEAU-PAPIN (dir.)

Spanning four centuries, An Introduction to Anglophone Theatre brings together key notions and texts to accompany students in their exploration of both theatre and Anglophone culture. The book considers this theatrical tradition from the perspectives of the text, the stage and the audience in order to bring out the total experience of theatre. Through in-depth studies, close-ups and a glossary of key terms, the book is a guide to plays of historical importance, to the cultural forces that have shaped theatre and to the changes the stage has undergone.

Voir la publication sur le site des PUR

Pléiade