Publications

João Cândido e os navegantes negros : a revolta da chibata e a segunda abolition

João Cândido e os navegantes negros : a revolta da chibata e a segunda abolition

Silvia Capanema

Présentation

Edition : Malê

Autrice : Silvia Capanema

Résumé :

En novembre 1910, plus de 2300 marins brésiliens prirent le contrôle des principaux bâtiments de guerre de la République du Brésil et braquèrent leurs canons sur la capitale Rio de Janeiro afin d’obtenir l’abolition des châtiments corporels dans la Marine. Victorieux dans un premier temps, les marins furent trahis et massacrés quelques mois plus tard, suscitant l’émotion de l’opinion publique. Devenue depuis un véritable lieu de mémoire, la « Revolta da Chibata » (Révolte du Fouet) contribua à créer un nouvel héros national : « l’amiral noir » João Cândido. L’histoire du soulèvement s’est nourrie d’appropriations et usages multiples – du mouvement social à la tradition historiographique brésilienne.

Ces jeunes hommes, pour la plupart originaires du nord-est du Brésil, noirs ou métis en majorité, formés à l’école des apprentis marins, voyageaient dans de nombreux pays étrangers où ils pouvaient échanger leurs expériences avec d’autres matelots. À bord cependant, ils demeuraient soumis à une discipline rigoureuse et confrontés à la persistance de préjugés hérités du régime esclavagiste, dans le contexte de la modernisation accélérée de la Marine de guerre. Les marins aspiraient pourtant à devenir des acteurs à part entière de ce processus et revendiquaient la liberté, condition première de la citoyenneté. Ils organisèrent une des plus importantes révoltes de la Première République et de l’histoire de l’Armada brésilienne. Un soulèvement aux implications politiques multiples marquant le passage de revendications sur l’usage du corps physique du marin à l’émergence d’une conscience commune : celle du Corps des Marins Nationaux. Ce livre propose d’analyser la révolte à l’aune des apports récents de l’histoire sociale, politique et culturelle de la période post-esclavagiste et, de manière plus générale, du XXe siècle brésilien.

(Livre en langue portugaise)

Mots-clés : Marine, Histoire de la Première République au Brésil, Révolte, Événement, Identités, Mémoire, Discipline, Circulation, Pouvoir, Citoyenneté, Corps, Ra

L’éditeur : João Cândido e os navegantes negros: a Revolta da Chibata e segunda abolição | male (editoramale.com.br)

Dernières publications

Un monde en cartes postales. Cultures en circulation

Un monde en cartes postales. Cultures en circulation

Magali Nachtergael et Anne Reverseau dir.
Le mot et le reste (Marseille)

Présentation

Editions : Le mot et le reste (Marseille)

Autrices : Magali Nachtergael et Anne Reverseau dir.

Résumé :

Démodée la carte postale ? Avec l’essor du numérique, on aurait pu le croire. Constamment réinventée, de manière souvent critique par les artistes et les écrivains, sa fabrique et son histoire restent plus que jamais d’actualité,
autant que ses liens avec les représentations géographiques et culturelles. L’histoire de son économie et de sa diffusion à l’échelle globale est éclairée par des contributions d’artistes et de spécialistes en histoire de l’art, littérature et philosophie. Un monde en cartes postales donne à voir les circulations d’un médium d’apparence banale dans la culture moderne. Richement
illustré, cet ouvrage renouvelle notre regard sur un objet patrimonial toujours séduisant, et à portée de main.

90 illustrations en couleurs

Parution : 24/11/2022
ISBN : 9782384311019
176 pages (22 x 28,5 cm)

45.00 €

L’éditeur : https://lemotetlereste.com/artsvisuels/unmondeencartespostales/

Dernières publications

« Petite Histoire de la médecine : des croyances à la preuve 

Petite Histoire de la médecine : des croyances à la preuve 

Philippe Casassus

Présentation

Editions Temporis (Paris)

Auteur : Philippe Casassus

Résumé :

Le thème : montrer l’évolution (lentement) progressive de la médecine entre l’ère des croyances et celle (toute récente) de la médecine fondée sur la preuve, à partir de 10 thèmes (les épidémies, la vaccination, le sang, la thérapeutique, la goutte, etc…).

L’éditeur : https://editions-temporis.com/catalogue/precommande-petite-histoire-de-la-medecine/

Dernières publications

Émergence et transformations du puritanisme en Angleterre, 1559-1642

Émergence et transformations du puritanisme en Angleterre, 1559-1642

Sabrina Juillet-Garzon

Dernières publications

ESTHETIQUES DU DESORDRE. VERS UNE AUTRE PENSEE DE L’UTOPIE

ESTHETIQUES DU DESORDRE. Vers une autre pensée de l’utopie,
Judith Cohen, Samy Lagrange, Aurore Turbiau (dir.)

Éditions du Cavalier Bleu
2022

Contribution :

Florian Alix, Eugénie Bourlet, Rachel Boyer, Gregory Buchakjian, Quitterie de Beauregard, Caroline Dejoie, Clémentine Delaporte, Isaline Dupond Jacquemart, Élise Huchet, Azélie Fayolle, Anne Foucault, Alexandre Grondeau, Mathilde Leïchlé, Adrien Ordonneau, Marie Penicaut, Quentin Petit Dit Duhal, Alexandra Picheta, Mickaël Pierson, Mohamed Lamine Rhimi, Claire Salles, Sandrine Samii, Carlos Tello, Aurore Turbiau.

Résumé :

« L’utopie peut se penser à l’aune du désordre : telle est l’hypothèse de cet ouvrage, bâti sur une interrogation croisée des théories de l’utopie classiques et contemporaines et des mouvements de lutte sociale qui redéfinissent, depuis le XIXe siècle et jusqu’à nos jours, le sens de l’utopie. Les pensées révolutionnaires, anarchistes, féministes, queer, post- ou dé-coloniales, les philosophies cyniques, surréalistes, les imaginaires de la fête, mais aussi de la terreur, de l’effondrement, de l’apocalypse ou de la prophétie interrogent l’idée d’une utopie où aucun principe d’ordre n’est préétabli.

Il faut pouvoir rendre compte de la dimension utopiste de ces pensées révolutionnaires qui, après la rupture et l’éclatement, ne visent pas le retour à l’ordre ; il faut pouvoir penser ces lieux depuis lesquels on rêve à l’épanouissement du pluriel, de l’instable, du complexe, ces présents et futurs où la poétique de l’harmonie laisse place aux esthétiques du désordre. »

Dernières publications

« Race et discours 2 : Représentations et formes langagières »

« Race et discours 2 : Représentations et formes langagières » Itinéraires. Littérature, textes, cultures n°2021-3 | 2022

Sous la direction de Marie-Anne Paveau

Septembre 2022, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/

Présentation du dossier

Comme d’autres conditions d’existence (la classe, le genre, la santé, l’âge…), et en étroite articulation avec elles, la race contribue à la production des formes langagières et discursives ainsi qu’aux manières de penser le monde et les savoirs ; elle s’inscrit donc dans les mots, les signes et les discours, de manière explicite ou souterraine. Ce numéro est consacré aux différentes modalités de cette inscription dans certains dispositifs cognitifs, langagiers-discursifs et sémiotiques, dans une approche formelle qui complète la perspective littéraire et artistique développée dans le numéro précédent.

Sommaire :

  • Marie-Anne Paveau
  • La race est dans les mots, les signes et les discours. Présentation du numéro
  • Corps, genres, expériences noires
  • Mariana Jafet Cestari, Tyara Veriato Chaves et Lauro José Siqueira Baldini
  • Le « pretuguês », la langue maternelle et les discours fondateurs de la brésilianité
  • Aimée-Danielle Lezou Koffi
  • #VraieFemmeAfricaine. Analyse des matérialités discursives d’un stigmate
  • Glória França et Gnenonsegouet Noelle Gleo
  • « Moi, la noire docteure » : penser une prise de parole de femme noire/décoloniale à la première personne
  • Norman Ajari
  • En conversation avec la mort. Tommy J. Curry et les discours philosophiques de la masculinité noire
  • Formes de savoir, réflexivités, espaces de racialisation
  • Marc Jahjah
  • « T’es intelligent pour un arabe ! ». Auto-ethnographie d’un corps colonisé
  • Lissell Quiroz
  • Race, discours et colonialité. Analyse autoréflexive à partir d’une expérience située
  • Marie-Anne Paveau
  • Comment pensent les chercheuses blanches ? Propositions épistémologiques et méthodologiques
  • Mélodine Sommier
  • Race et espace : la ville comme lieu d’étude des représentations raciales
  • Varia
  • David Paigneau
  • Des origines politiques, historiques et culturelles d’une épopée nationale : le Kalevala dans la construction identitaire de la Finlande.

Les derniers numéros

« Race et discours 1 : Écritures, réappropriations, inscriptions »

« Race et discours 1 : Écritures, réappropriations, inscriptions » Itinéraires. Littérature, textes, cultures n°2021-2 |2022

Sous la direction de : Yosra Ghliss et Marie-Anne Paveau

Octobre 2022, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/10494

Présentation du dossier

Résumé :

Les recherches sur les questions de race constituent actuellement un vaste chantier en lettres, sciences humaines et sociales dans la plupart des aires géographiques et culturelles du monde. Ce numéro s’inscrit dans ce mouvement en choisissant l’angle de l’écriture et en posant la question spécifique de la race comme point d’énonciation dans des productions littéraires et artistiques. Il rassemble des études sur des textes littéraires et artistiques qui ont en commun de formuler l’expérience raciale et de montrer comment elle est mobilisée pour produire du sens.

Sommaire :

  • Yosra Ghliss et Marie-Anne Paveau
  • Écrire depuis la race
  • Voix de la race en littérature. Féminités, féminismes, sororités
  • Francesca Aiuti
  • La race dans Je suis quelqu’un d’Aminata Aidara
  • Marion Coste
  • Faire entendre la racialisation dans Écrits pour la parole de Léonora Miano
  • Sophie Okunhon
  • Le culte de la blancheur dans la nouvelle “Fairness” de Chinelo Okparanta
  • Formes discursives et dispositifs d’écriture
  • Thomas Veret
  • La citation dans L’Écart de V.Y. Mudimbe : une « histoire nègre » vue au prisme de l’hétérogénéité énonciative
  • Romain Rivaux
  • Les enjeux du vernaculaire noir-américain dans la traduction baudelairienne du « Scarabée d’or » : lorsque le dialecte porte l’empreinte du sens
  • Amine Baouche
  • Négrographèse : être noir·e, s’écrire noir·e. L’écriture de la « race » chez Casey
  • Varia
  • Luca Greco
  • Écritures confinées : raconter la marche au temps du confinement. Les pratiques langagières au prisme de l’expérientiel et du psychédélique
  • Constantin Sonkwé Tayim
  • Nini et les autres : identité métisse chez Abdoulaye Sadji, Albert Russo et David Ndachi Tagne

Les derniers numéros

Modèles et modélisation en linguistique / Models and Modelisation in Linguistics

Modèles et modélisation en linguistique / Models and Modelisation in Linguistics

Viviane Arigne et Christiane Rocq-Migette (dir.)

Présentation

Éditeur : Peter Lang

Coordinatrices : Viviane Arigne et Christiane Rocq-Migette (dir.)

Contributeur·trice·s : Nicolas Ballier, Antonio Balvet, Taylor Arnold et Thomas Gaillat ; Zakaria Nounta ; Issa Kanté ; Annie Kuyumcuyan ; Olivier Glain ; Quentin Dabouis et Pierre Fournier ; Grégory Furmaniak ; Jean-Pierre Desclés et Zlatka Guentchéva.

Résumé :

L’objectif de cet ouvrage est de soumettre à l’examen les modèles théoriques de la linguistique. Il s’intéresse à la modélisation dans ses divers états, qu’il s’agisse d’une théorisation implicite non mise en question ou d’une théorisation en construction –cette dernière pouvant prendre la forme d’une activité épilinguistique ou d’une pensée métalinguistique élaborée et explicite qui se confronte à des faits de langue– ou encore de cadres théoriques soumis à la discussion et à la comparaison. Les analyses abordent différents domaines de la linguistique, à savoir la phonologie, la syntaxe et la sémantique.

L’éditeur : https://www.peterlang.com/document/1254615

Dernières publications

« Résistances territoriales dans les campagnes des Suds »

Vol. 1 : « Processus historiques et mises en œuvre » 
Vol. 2 : « Identités, ressources et blocages »

Éditeur·trice·s : Mathilde ALLAIN (IHEAL-CREDA) et Nasser REBAÏ (USPN-PLEAIDE)

Présentation

Ce dossier thématique constitué de 2 volumes (Vol. 1 : « Processus historiques et mises en œuvre » ; Vol. 2 : « Identités, ressources et blocages ») présente les résultats de recherches abouties ou en cours sur ifférents terrains des Suds et se structure autour de plusieurs questions : comment les résistances prennent-elles forme selon les territoires ? Quel est l’objet des luttes et comment se construisent leurs causes ? Quel est le rapport des populations rurales aux enjeux environnementaux, et comment ces enjeux sont-ils cadrés ? Comment différents collectifs parviennent-ils à développer des résistances dans des contextes de contrainte politique, social, économique ? Comment des acteurs dominés expriment-ils leurs désaccords ? Enfin, comment les formes de (ré)appropriation de l’espace et de ses ressources se concrétisent-elles ? En tâchant d’y répondre, suivant des approches disciplinaires et méthodologiques variées, les différentes études de cas qui composent ce dossier renforcent la dimension polysémique de la notion de « résistance » et, ainsi, ouvrent la voie à un débat fécond.

N°284/Vol. 1 « Processus historiques et mises en œuvre » : https://journals.openedition.org/com/13104

N°285/Vol. 2 « Identités, ressources et blocages » : https://journals.openedition.org/com/13590

Dernières publications