Publications 2020

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle, Revue IdeAs. Idées d’Amériques, n°16. 2020

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle, Revue IdeAs. Idées d’Amériques, n°16. 2020

coordonné par Silvia Capanema, Véronique Hébrard, Claire Parfait et Fatma Ramdani

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle

Contributeur/trice(s) : Grégory Bekhtari, Stéphanie Boutevin, Silivia Capanema, Nádia Maria Cardoso da Silva, Reinaldo José de Oliveira et Regina Marques de Souza, Oliveira Maud Delevaux, Luiz Henrique Eloy Amado, Lionel Larré, Fabrice Le Corguillé, Laura Lema Silva, Olivier Mahéo, Elena Nava Morales, Françoise Palleau-Papin, Claire Parfait, Fatma Ramdani, Valmir Luis Saldanha da Silva

Ce numéro de la revue IdeAs est né d’un atelier organisé au Congrès de l’Institut des Amériques en 2019 et intitulé « Les marges créatrices : Émergence des intellectuel.le.s noir.e.s et métis.se.s aux Amériques (xixe-xxe) ». L’atelier lui-même s’inscrivait dans le prolongement d’un premier travail sur le pouvoir créateur des marges, travail effectué dans le cadre d’un appel à projets de Sorbonne Paris Cité, « Écrire l’histoire depuis les marges : le cas des Africains Américains ». 

Le numéro élargit la question à d’autres aires géographiques et culturelles, et à d’autres marges ; il s’attache à examiner l’ensemble des Amériques – Amérique latine, Caraïbes et Amérique du Nord –, afin d’explorer la richesse potentielle d’une approche comparative ; il prend en compte les acteurs noirs, « métis » ou autochtones, selon les terminologies des divers pays ou aires concernés. Il intègre également les dimensions de genre et, si plusieurs contributions s’intéressent à des historiens / historiennes, il aborde plus généralement les processus de création et de diffusion depuis les marges. 

Lien vers le numéro en ligne
Télécharger le sommaire et la présentation complète

Velázquez. Voir les anges, par Cécile Vincent-Cassy, Éditions 1:1 (ars). 2020

Cécile Vincent-Cassy

Velázquez. Voir les anges, par Cécile Vincent-Cassy, Éditions 1:1 (ars). 2020

de Cécile Vincent-Cassy

Cécile Vincent-Cassy

La tentation de saint Thomas d’Aquin est une toile de Velázquez (1599-1660) conservée hors de la géographie rattachée à l’artiste. C’est pourquoi son existence même a été ignorée jusqu’au début du XXe siècle. En 1906, Elías Tormo la trouva accrochée dans la sacristie du collège jésuite d’Orihuela (province d’Alicante), près de Murcie, dans le Sud-Est de l’Espagne. Affirmant déjà que c’était « un prodige de peinture religieuse de genre narratif », il n’attribua toutefois pas cette composition sans signature à Velázquez avant 1923. Deux ans plus tard Allende-Salazar suivit son avis, en l’intégrant dans la série Klassiker der Kunst. En 1955 Bernardino de Pantorba proposa comme titre Saint Thomas réconforté par deux anges ou Le triomphe de la chasteté de saint Thomas d’Aquin. Il considérait déjà que, loin d’être une œuvre périphérique, c’était la première grande étude atmosphérique de Velázquez, préfigurant Les Ménines et Les fileuses.

Le Jardin de Port-Royal. Étude des jardins et des paysages culturels, par Sylvain Hilaire, Classiques Garnier. 2020

Jardin de Port Royal

Le Jardin de Port-Royal. Étude des jardins et des paysages culturels, par Sylvain Hilaire, Classiques Garnier. 2020

de Sylvain Hilaire

Jardin de Port Royal

Cette étude développe une approche globale de l’histoire de Port-Royal à partir du prisme du jardin et du paysage, comme clé heuristique de relecture des enjeux de la modernité classique, puis en suivant ses vagues interprétatives sur la longue durée.

Lien vers l’éditeur

Les cultures du chapitre. Itinéraires. LTC, n° 2020-1. 2020

Itinéraires. LTC

Les cultures du chapitre. Itinéraires. LTC, n° 2020-1. 2020

Itinéraires. Littérature, textes, cultures, n° 2020-1

Sous la direction de Claire Colin, Camille Koskas et Jérémy Naïm

Itinéraires. LTC

Octobre 2020, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/7256

Présentation du dossier

Que devient l’acte de diviser lorsqu’on le rapporte à la diversité de ses pratiques ? Unité en apparence homogène, le chapitre est interrogé dans ce numéro à travers la variété de ses réalisations : chapitrage du roman, d’un DVD, d’une série télévisée, d’une bande dessinée, mais aussi découpage d’une pièce de théâtre ou d’un recueil de nouvelles, et quelques autres encore. Ces opérations de division peuvent-elles se réduire à un seul et même modèle de découpage ? Chacun des articles réunis tente, pour les domaines mentionnés, de faire émerger une culture de la division, que ce soit à travers des études de cas ou des études transversales.

Textes de Marc Douguet, Dimitri Garncarzyk, Jérémy Naïm, Hélène Baty-Delalande, Camille Koskas, Clémentine Hougue, Aurélien Lorig, Aude Leblond, Alain Boillat, Raphaël Luis, Anaïs Goudmand, François Jost, Olivier Caïra.

Rubrique Varia

Mathias Kusnierz, « Expérimenter en langues, 2. L’intraduction : défiguration et valeur politique du langage »
Servanne Monjour, « “Chercher les forces obliques” : poétique anamorphique dans l’œuvre photolittéraire de Lydia Flem »

Pléiade