café

Café géopolitique sur les enjeux géopolitiques de l’eau dans le désert de l’Azawad (Mali/Niger) avec Ariane Kirtley

Le prochain café géopolitique aura lieu le samedi 12 septembre à partir de 15 heures et portera sur les enjeux géopolitiques de l’eau dans le désert de l’Azawad.

Il sera animé par Ariane Kirtley, qui a créé l’ONG Amman Imman en 2004 dans le but de favoriser l’accès à l’eau potable dans le désert de l’Azawad. La problématique de l’eau est un thème géopolitique majeur qui englobe des enjeux beaucoup plus larges: survie des populations locales, terrorisme dans le Sahel, migrations vers l’Europe, corruption…

Pour plus de détails sur le travail d’Ariane Kirtley, voir son site: https://arianekirtley.com/

ATTENTION: le café aura lieu à la médiathèque Hélène Berr, 70 rue de Picpus, 75 012 Paris car la bibliothèque Germaine Tillion est en rénovation jusqu’à la fin du mois de novembre.

Pour plus d’informations: https://bibliotheques.paris.fr/agenda/doc/QUEFAIRE/107405/cafe-geopolitique-les-enjeux-geopolitiques-de-l-eau

Informations sanitaires pour le café géopolitique du 12 septembre

Posted on

Suivant les directives officielles, la médiathèque Hélène Berr (12ème) ne pourra pas accueillir plus de 25 personnes pour le prochain café géopolitique du 12 septembre.

Pour les personnes désireuses d’y participer, il convient de s’inscrire au préalable:

  • soit par téléphone: 01 43 45 87 12
  • soit par email: mediatheque.helene-berr@paris.fr

Café géopolitique : “Les gilets jaunes”

Rencontre avec Ludivine Bantigny et Laurent Hassid

Il y a un an naissait le mouvement dit des “Gilets jaunes”. Composé de citoyens venus de différents milieux, soutenu par une large majorité de la population à ses débuts, ce mouvement entendait protester contre les inégalités sociales et l’absence de représentativité dans les cercles du pouvoir. Au regard de la riche histoire révolutionnaire française, à quoi correspond ce mouvement? Apparaît-il aujourd’hui comme une remise en cause de l’État de droit ou, à défaut de nos institutions? D’une opposition à la mondialisation actuelle ? Dans sa diversité, le mouvement des Gilets jaunes a beaucoup à nous dire sur la parole populaire, sur la justice sociale, sur la démocratie.

Ludivine Bantigny est docteur en histoire, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Rouen, chercheuse au Centre d’histoire de Sciences Po. Sa thèse, soutenue en 2003 à l’Institut d’études politiques de Paris sous la direction de Jean-François Sirinelli, a été publiée chez Fayard en 2007 sous le titre  Le plus bel âge ? jeunes et jeunesses en France de l’aube des Trente Glorieuses à la guerre d’Algérie,  Son livre 1968 : de grands soirs en petits matins publié en 2018 au Seuil connait un joli succès. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Vingtième siècle. Vous pouvez l’écouter sur France-Culture ici.

Laurent Hassid est docteur en géographie, mention géopolitique. Il anime le blog beyondborderlines sur le thème des frontières. Il est l’organisateur des cafés géopolitiques de la Bibliothèque Germaine Tillion.

EN PARTENARIAT AVEC LE LABORATOIRE PLÉIADE DE L’UNIVERSITÉ PARIS 13.

Depuis 2016, la bibliothèque Germaine Tillion propose très régulièrement des cafés géopolitiques sur des thèmes d’actualité. Ils sont animés par Laurent Hassid, L’invité présente en quelques minutes le sujet du café puis les participants interviennent, posent des questions, font part de leur expérience, réagissent et entament un dialogue avec l’intervenant.

Pléiade