La Représentation et la réinvention des espaces de sociabilité au cours du long XVIIIe siècle /The Representation and Reinvention of Sociable Spaces in the Long Eighteenth Century, Annick Cossic & Emrys D. Jones (Dirs.), Tome VII – Collection Transversales. Paris: Le Manuscrit, 2021.

Présentation

Ce volume de Transversales constitue le septième volet des travaux de spécialistes des études sur le dix-huitième siècle français et britannique. Ces chercheurs tentent de redéfinir les modes opératoires de la sociabilité pour chacune des deux nations, à partir de sources célèbres ou méconnues, et s’interrogent sur la réalité de la supériorité du modèle français de sociabilité. Le présent volume s’intéresse plus particulièrement à la représentation et à la réinvention des espaces de sociabilité à partir de sources diverses, correspondance, oeuvres littéraires, archives de sociétés, essais philosophiques, films. Il met en évidence les dimensions urbanistiques et transgressives de l’espace, sa dualité, en étant à la fois imaginaire et physique et s’interroge sur le rôle de l’être humain, acteur et spectateur. La représentation des espaces de sociabilité, telle qu’elle est abordée dans cet ouvrage, pose la question de l’autorité et de la négociation opérée par l’individu entre liberté et appartenance à un groupe socio-culturel lui-même indissociable d’une nation en devenir.

Table des matières sur le site du GIS Sociabilités

Lien vers l’éditeur
Pléiade