Publications 2022

« Le matériau historique dans les productions grand public (Espagne/Amérique) »

« Le matériau historique dans les productions grand public (Espagne/Amérique) », L’Âge d’or, 14 | 2021

Sous la direction de Sarah Pech-Pelletier et Mathias Ledroit

Présentation

Contributeur·trice·s: Françoise Prioul, Stanis Perez, Roberta Previtera, Marie-Blanche Requejo Carrio, Anaïs Fabriol

Ce dossier recueille les contributions d’une journée d’étude organisée le 15 novembre 2019, à l’Université Gustave Eiffel et consacrée au « Matériau historique dans les productions grand public (Espagne et Amérique) ». Nous étions alors partis du constat que de plus en plus de productions grand public étaient – et sont toujours – consacrées à l’histoire de l’Espagne et/ou de l’Amérique latine, qu’il s’agisse de revues, de bandes dessinées, de romans graphiques, de jeux vidéo, de fresques historiques, de biopics ou encore de séries télévisées. La multiplication de ces productions participe, semble-t-il, d’un regain d’intérêt pour l’histoire, lié, bien souvent, aux questions mémorielles et procède d’un phénomène de « dédisciplinarisation ». Nous avons articulé les débats autour des notions de « matériau historique » et de « productions grand public » plutôt que de parler d’« histoire » et de « fiction ». Ces productions, quelle que soit leur forme, rivalisent non seulement avec les publications scientifiques, mais aussi avec d’autres moyens de transmission de l’histoire que sont, par exemple, les musées, les expositions temporaires. Si ces dernières parviennent à attirer du monde, c’est, cependant, sans commune mesure avec les films, séries, romans graphiques ou encore paroles de chanson. D’autre part, l’expression renvoie à une volonté de vulgariser et de diffuser un discours auprès d’un large public. Il ne s’agit donc pas uniquement de mettre l’histoire à disposition du public, mais bien de chercher à construire une lecture de l’histoire qui, la plupart du temps, assume sa dimension militante.

Lien vers la revue :  https://journals.openedition.org/agedor/

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

« Le matériau historique dans les productions grand public (Espagne/Amérique) » Lire la suite »

Les émotions littéraires à l’œuvre : lieux, formes et expériences partagées d’aujourd’hui. Itinéraires. LTC n°2022-1

Itinéraire. LTC : Les émotions littéraires à l'œuvre

« Les émotions littéraires à l’œuvre : lieux, formes et expériences partagées d’aujourd’hui » Itinéraires. LTC n°2022-1

Sous la direction de Aurélie Mouton-Rezzouk et Bérengère Voisin

Itinéraire. LTC : Les émotions littéraires à l'œuvre

Décembre 2022, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/11799

Présentation du dossier

Résumé :

Où et comment est-il aujourd’hui possible de faire l’expérience des émotions littéraires ? La sphère privée de la lecture individuelle constitue bien sûr une première réponse. L’évocation des lieux d’enseignement que sont l’école et l’Université vient ensuite. Mais que pourrait-on dire de cette expérience au sein de la cité ? Dans quelle mesure participe-t-elle de la vie publique, et informe-t-elle des usages, des pratiques, des modes de sociabilités ? Rendre compte des lieux, des espaces, des pratiques dans lesquels l’individu peut faire aujourd’hui l’expérience des émotions littéraires partagées, c’est, d’une certaine manière, parler de la vitalité de la littérature.

Sommaire :

  • Aurélie Mouton-Rezzouk et Bérengère Voisin
  • « Des lieux, des publics, des dispositifs, des communautés pour expérimenter aujourd’hui les émotions littéraires. Présentation du numéro »
  • Excursus
  • Marie Maurel de Maillé
  • « Lieux d’écrits »
  • Lectures publiques
  • Michèle Fontaine et Mathilde Roussigné
  • « Quelle archive pour les émotions littéraires ? Le cas de l’événement mille lectures d’hiver »
  • Julia Gros de Gasquet
  • « Le festival de la Correspondance de Grignan : lire en toutes lettres »
  • Arnaud Rykner
  • « Lire ou écrire, il ne faut pas choisir. L’écrivain et la lecture en public »
  • Céline Pardo
  • « L’émotion du poème incarné : les lectures à une voix des Épiphanies par Henri Pichette »
  • Lieux et expositions
  • Pauline Hachette
  • « Circulations affectives autour d’une citation littéraire à succès »
  • Laurence Boudart et Christophe Meurée
  • « Objets authentiques, objets sacrés : de la construction de l’émotion patrimoniale »
  • Sandra Glatigny
  • « De l’émotion littéraire à l’émotion patrimoniale : “Flaubert dans la ville” »
  • Floriane Toussaint
  • « Hemingway à La Havane : entre mise en scène de l’émotion et évocation d’une présence »
  • Varia
  • Julia Pont et Sam Rachebœuf-Allard
  • « À la folie de Joy Sorman. Livre de voix, livre de corps : une enquête sur le fil »

Les derniers numéros

Les émotions littéraires à l’œuvre : lieux, formes et expériences partagées d’aujourd’hui. Itinéraires. LTC n°2022-1 Lire la suite »

João Cândido e os navegantes negros : a revolta da chibata e a segunda abolition

João Cândido e os navegantes negros : a revolta da chibata e a segunda abolition

Silvia Capanema

Présentation

Edition : Malê

Autrice : Silvia Capanema

Résumé :

En novembre 1910, plus de 2300 marins brésiliens prirent le contrôle des principaux bâtiments de guerre de la République du Brésil et braquèrent leurs canons sur la capitale Rio de Janeiro afin d’obtenir l’abolition des châtiments corporels dans la Marine. Victorieux dans un premier temps, les marins furent trahis et massacrés quelques mois plus tard, suscitant l’émotion de l’opinion publique. Devenue depuis un véritable lieu de mémoire, la « Revolta da Chibata » (Révolte du Fouet) contribua à créer un nouvel héros national : « l’amiral noir » João Cândido. L’histoire du soulèvement s’est nourrie d’appropriations et usages multiples – du mouvement social à la tradition historiographique brésilienne.

Ces jeunes hommes, pour la plupart originaires du nord-est du Brésil, noirs ou métis en majorité, formés à l’école des apprentis marins, voyageaient dans de nombreux pays étrangers où ils pouvaient échanger leurs expériences avec d’autres matelots. À bord cependant, ils demeuraient soumis à une discipline rigoureuse et confrontés à la persistance de préjugés hérités du régime esclavagiste, dans le contexte de la modernisation accélérée de la Marine de guerre. Les marins aspiraient pourtant à devenir des acteurs à part entière de ce processus et revendiquaient la liberté, condition première de la citoyenneté. Ils organisèrent une des plus importantes révoltes de la Première République et de l’histoire de l’Armada brésilienne. Un soulèvement aux implications politiques multiples marquant le passage de revendications sur l’usage du corps physique du marin à l’émergence d’une conscience commune : celle du Corps des Marins Nationaux. Ce livre propose d’analyser la révolte à l’aune des apports récents de l’histoire sociale, politique et culturelle de la période post-esclavagiste et, de manière plus générale, du XXe siècle brésilien.

(Livre en langue portugaise)

Mots-clés : Marine, Histoire de la Première République au Brésil, Révolte, Événement, Identités, Mémoire, Discipline, Circulation, Pouvoir, Citoyenneté, Corps, Ra

L’éditeur : João Cândido e os navegantes negros: a Revolta da Chibata e segunda abolição | male (editoramale.com.br)

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

João Cândido e os navegantes negros : a revolta da chibata e a segunda abolition Lire la suite »

Un monde en cartes postales. Cultures en circulation

Un monde en cartes postales. Cultures en circulation

Magali Nachtergael et Anne Reverseau dir.
Le mot et le reste (Marseille)

Présentation

Editions : Le mot et le reste (Marseille)

Autrices : Magali Nachtergael et Anne Reverseau dir.

Résumé :

Démodée la carte postale ? Avec l’essor du numérique, on aurait pu le croire. Constamment réinventée, de manière souvent critique par les artistes et les écrivains, sa fabrique et son histoire restent plus que jamais d’actualité,
autant que ses liens avec les représentations géographiques et culturelles. L’histoire de son économie et de sa diffusion à l’échelle globale est éclairée par des contributions d’artistes et de spécialistes en histoire de l’art, littérature et philosophie. Un monde en cartes postales donne à voir les circulations d’un médium d’apparence banale dans la culture moderne. Richement
illustré, cet ouvrage renouvelle notre regard sur un objet patrimonial toujours séduisant, et à portée de main.

90 illustrations en couleurs

Parution : 24/11/2022
ISBN : 9782384311019
176 pages (22 x 28,5 cm)

45.00 €

L’éditeur : https://lemotetlereste.com/artsvisuels/unmondeencartespostales/

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

Un monde en cartes postales. Cultures en circulation Lire la suite »

« Petite Histoire de la médecine : des croyances à la preuve 

Petite Histoire de la médecine : des croyances à la preuve 

Philippe Casassus

Présentation

Editions Temporis (Paris)

Auteur : Philippe Casassus

Résumé :

Le thème : montrer l’évolution (lentement) progressive de la médecine entre l’ère des croyances et celle (toute récente) de la médecine fondée sur la preuve, à partir de 10 thèmes (les épidémies, la vaccination, le sang, la thérapeutique, la goutte, etc…).

L’éditeur : https://editions-temporis.com/catalogue/precommande-petite-histoire-de-la-medecine/

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

« Petite Histoire de la médecine : des croyances à la preuve  Lire la suite »

Émergence et transformations du puritanisme en Angleterre, 1559-1642

Émergence et transformations du puritanisme en Angleterre, 1559-1642

Sabrina Juillet-Garzon

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

Émergence et transformations du puritanisme en Angleterre, 1559-1642 Lire la suite »

ESTHETIQUES DU DESORDRE. VERS UNE AUTRE PENSEE DE L’UTOPIE

ESTHETIQUES DU DESORDRE. Vers une autre pensée de l’utopie,
Judith Cohen, Samy Lagrange, Aurore Turbiau (dir.)

Éditions du Cavalier Bleu
2022

Contribution :

Florian Alix, Eugénie Bourlet, Rachel Boyer, Gregory Buchakjian, Quitterie de Beauregard, Caroline Dejoie, Clémentine Delaporte, Isaline Dupond Jacquemart, Élise Huchet, Azélie Fayolle, Anne Foucault, Alexandre Grondeau, Mathilde Leïchlé, Adrien Ordonneau, Marie Penicaut, Quentin Petit Dit Duhal, Alexandra Picheta, Mickaël Pierson, Mohamed Lamine Rhimi, Claire Salles, Sandrine Samii, Carlos Tello, Aurore Turbiau.

Résumé :

« L’utopie peut se penser à l’aune du désordre : telle est l’hypothèse de cet ouvrage, bâti sur une interrogation croisée des théories de l’utopie classiques et contemporaines et des mouvements de lutte sociale qui redéfinissent, depuis le XIXe siècle et jusqu’à nos jours, le sens de l’utopie. Les pensées révolutionnaires, anarchistes, féministes, queer, post- ou dé-coloniales, les philosophies cyniques, surréalistes, les imaginaires de la fête, mais aussi de la terreur, de l’effondrement, de l’apocalypse ou de la prophétie interrogent l’idée d’une utopie où aucun principe d’ordre n’est préétabli.

Il faut pouvoir rendre compte de la dimension utopiste de ces pensées révolutionnaires qui, après la rupture et l’éclatement, ne visent pas le retour à l’ordre ; il faut pouvoir penser ces lieux depuis lesquels on rêve à l’épanouissement du pluriel, de l’instable, du complexe, ces présents et futurs où la poétique de l’harmonie laisse place aux esthétiques du désordre. »

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

ESTHETIQUES DU DESORDRE. VERS UNE AUTRE PENSEE DE L’UTOPIE Lire la suite »

« Race et discours 2 : Représentations et formes langagières »

« Race et discours 2 : Représentations et formes langagières » Itinéraires. Littérature, textes, cultures n°2021-3

Sous la direction de Marie-Anne Paveau

Septembre 2022, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/

Présentation du dossier

Comme d’autres conditions d’existence (la classe, le genre, la santé, l’âge…), et en étroite articulation avec elles, la race contribue à la production des formes langagières et discursives ainsi qu’aux manières de penser le monde et les savoirs ; elle s’inscrit donc dans les mots, les signes et les discours, de manière explicite ou souterraine. Ce numéro est consacré aux différentes modalités de cette inscription dans certains dispositifs cognitifs, langagiers-discursifs et sémiotiques, dans une approche formelle qui complète la perspective littéraire et artistique développée dans le numéro précédent.

Sommaire :

  • Marie-Anne Paveau
  • La race est dans les mots, les signes et les discours. Présentation du numéro
  • Corps, genres, expériences noires
  • Mariana Jafet Cestari, Tyara Veriato Chaves et Lauro José Siqueira Baldini
  • Le « pretuguês », la langue maternelle et les discours fondateurs de la brésilianité
  • Aimée-Danielle Lezou Koffi
  • #VraieFemmeAfricaine. Analyse des matérialités discursives d’un stigmate
  • Glória França et Gnenonsegouet Noelle Gleo
  • « Moi, la noire docteure » : penser une prise de parole de femme noire/décoloniale à la première personne
  • Norman Ajari
  • En conversation avec la mort. Tommy J. Curry et les discours philosophiques de la masculinité noire
  • Formes de savoir, réflexivités, espaces de racialisation
  • Marc Jahjah
  • « T’es intelligent pour un arabe ! ». Auto-ethnographie d’un corps colonisé
  • Lissell Quiroz
  • Race, discours et colonialité. Analyse autoréflexive à partir d’une expérience située
  • Marie-Anne Paveau
  • Comment pensent les chercheuses blanches ? Propositions épistémologiques et méthodologiques
  • Mélodine Sommier
  • Race et espace : la ville comme lieu d’étude des représentations raciales
  • Varia
  • David Paigneau
  • Des origines politiques, historiques et culturelles d’une épopée nationale : le Kalevala dans la construction identitaire de la Finlande.

Les derniers numéros

« Race et discours 2 : Représentations et formes langagières » Lire la suite »

« Race et discours 1 : Écritures, réappropriations, inscriptions »

« Race et discours 1 : Écritures, réappropriations, inscriptions » Itinéraires. Littérature, textes, cultures n°2021-2 |2022

Sous la direction de : Yosra Ghliss et Marie-Anne Paveau

Octobre 2022, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/10494

Présentation du dossier

Résumé :

Les recherches sur les questions de race constituent actuellement un vaste chantier en lettres, sciences humaines et sociales dans la plupart des aires géographiques et culturelles du monde. Ce numéro s’inscrit dans ce mouvement en choisissant l’angle de l’écriture et en posant la question spécifique de la race comme point d’énonciation dans des productions littéraires et artistiques. Il rassemble des études sur des textes littéraires et artistiques qui ont en commun de formuler l’expérience raciale et de montrer comment elle est mobilisée pour produire du sens.

Sommaire :

  • Yosra Ghliss et Marie-Anne Paveau
  • Écrire depuis la race
  • Voix de la race en littérature. Féminités, féminismes, sororités
  • Francesca Aiuti
  • La race dans Je suis quelqu’un d’Aminata Aidara
  • Marion Coste
  • Faire entendre la racialisation dans Écrits pour la parole de Léonora Miano
  • Sophie Okunhon
  • Le culte de la blancheur dans la nouvelle “Fairness” de Chinelo Okparanta
  • Formes discursives et dispositifs d’écriture
  • Thomas Veret
  • La citation dans L’Écart de V.Y. Mudimbe : une « histoire nègre » vue au prisme de l’hétérogénéité énonciative
  • Romain Rivaux
  • Les enjeux du vernaculaire noir-américain dans la traduction baudelairienne du « Scarabée d’or » : lorsque le dialecte porte l’empreinte du sens
  • Amine Baouche
  • Négrographèse : être noir·e, s’écrire noir·e. L’écriture de la « race » chez Casey
  • Varia
  • Luca Greco
  • Écritures confinées : raconter la marche au temps du confinement. Les pratiques langagières au prisme de l’expérientiel et du psychédélique
  • Constantin Sonkwé Tayim
  • Nini et les autres : identité métisse chez Abdoulaye Sadji, Albert Russo et David Ndachi Tagne

Les derniers numéros

« Race et discours 1 : Écritures, réappropriations, inscriptions » Lire la suite »