marges

Journées d’étude de la SHF : “HispanismeS : de la marge au croisement des disciplines ?”

HispanismeS : de la marge au croisement des disciplines ?

Image : Graciela Hasper, Sin título, 1996, acrílico sobre tela, 120 x 181 cm.
Avec tous nos remerciements

Organisation

  • Université Sorbonne Paris Nord, UR Pléiade
  • Société des Hispanistes Français (SHF)

Comité d’organisation

  • Silvia Capanema, USPN
  • Brice Castanon-Akrami, USPN
  • Javier Domínguez Arribas, USPN
  • Cécile Fourrel de Frettes, USPN
  • Hélène Frison, USPN
  • Ivanne Galant, USPN
  • Sarah Pech-Pelletier, USPN
  • Françoise Prioul, USPN
  • Cécile Vincent-Cassy, USPN

Accès / Connexion

Les journées se tiendront en distanciel, depuis le Campus Condorcet où se réuniront les organisateurs et les participants qui le souhaitent dans la limite de 17 personnes. Le plan interactif du campus est disponible ici : https://www.campus-condorcet.fr/cartographie

Les liens de connexion ZOOM ainsi que les codes pour accéder aux différentes sessions sont indiqués dans le programme ci-dessous.

Contact

hispanistesparis13@gmail.com

Programme

Télécharger le programme ici.

Jeudi 3 juin

Lien de connexion :

https://zoom.us/j/98989381754?pwd=a3RoemF2SXZML0V1ajVGbnIxbnY3QT09

ID de réunion : 989 8938 1754

Code secret : 835322

9h15. Ouverture des journées

Par Monsieur l’Ambassadeur d’Espagne en France, José Manuel Albares Bueno, Madame Hélène Thieulin-Pardo, présidente de la S.H.F et Madame Françoise Palleau-Papin, directrice du laboratoire Pléiade, UR 7338 de l’Université Sorbonne Paris Nord

9h30. Conférence à deux voix : Jean-François Botrel (Université de Rennes 2) et Roger Chartier (Collège de France), La bibliothèque d’un hispaniste, les lectures hispaniques d’un historien

Modératrice : Cécile Vincent-Cassy (Université Sorbonne Paris Nord)

Discussion et pause

Session 1 : HispanismeS

Modératrice : Ivanne Galant (Université Sorbonne Paris Nord)

11h00. Marcin Sarna (Université Pédagogique de Cracovie), Hispanismo(s) en Polonia: un cuadro histórico con arreglos editoriales 

11h15. Sébastien Lefèvre (Université Gaston Berger, Saint Louis du Sénégal), Hispanismos, afrohispanismos y afrodiasporismos: más allá de las disciplinas y de los territorios. Propuestas para un análisis desde las costas africanas.

11h30. Claire Laguian (Université Gustave Eiffel), Les défis proposés par les études canariennes et leur invisibilisation au sein de l’hispanisme français 

Discussion et pause

Session 2 : L’exil espagnol et ses archives

Modératrice : Zoraida Carandell (Université Paris Nanterre)

12h15. Ève Fourmont-Giustiniani (Aix-Marseille Université), Les études culturelles sur l’exil : une pensée des marges

12h30. Table ronde : Violaine Challéat-Fonck (Archives Nationales), Patrick Gaboriau (CNRS), Marta López Izquierdo (Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis) et Mercedes Yusta (Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis), Regards croisés sur l’archive : autour du projet CAREXIL-FR

Discussion

13h30 Pause déjeuner

Session 3 : Hispanisme et arts visuels

Modérateur : Brice Castanon-Akrami (Université Sorbonne Paris Nord)

15h00. Table ronde : Marie-Linda Ortega (Université Sorbonne-Nouvelle), Isabelle Mornat (Université Gustave Eiffel) et Cécile Fourrel de Frettes (Université Sorbonne Paris Nord), Présentation de l’ASCIGE (Atelier sur le Satirique, la Caricature et l’Illustration Graphique en Espagne) et de ses travaux 

15h45. Anne Puech (Université Rennes 2), Art urbain sur les murs de l’espace public de Madrid ou comment les études hispaniques mènent-elles aux sciences sociales ? 

16h00. Table ronde : Jean-Paul Aubert (Université Côte d’Azur), Virginie Giuliana (Université Rennes 2), Philippe Merlo-Morat (Université Lumière Lyon 2), Laura Martínez Haro (collège Vendôme, Lyon), Présentation des travaux du GRIMH sur les arts visuels dans l’hispanisme

Discussion et pause

18h00. Conferencia: Carlos González Navarro (Museo Nacional del Prado), Las mujeres, ¿al Prado?, diálogo con Cécile Fourrel de Frettes (Université Sorbonne Paris Nord)

Discussion et clôture de la journée

***

Vendredi 4 juin

Lien de connexion :

https://zoom.us/j/94328004690?pwd=ME9DMThUdXYzYU04eGVMeWVRNk05QT09

ID de réunion : 943 2800 4690

Code secret : 244810

Session 4 : Hispanismes, territoires, marges

Modératrice : Françoise Martínez, Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis

9h. Table ronde : Gersende Camenen (Université Gustave Eiffel), Stéphanie Decante (Université Paris Nanterre), Gustavo Guerrero (Cergy Paris Université), Roland Behar (ENS Ulm-PSL), Traducteurs et éditeurs au sein du projet Medet Lat

10h00. Silvia Capanema (Université Sorbonne Paris Nord), Hispanisme et circulations atlantiques : interprétations de la guerre de “Canudos” (Bahia, Brésil, 1896- 1897)

10h15. Paul-Henri Giraud (Université de Lille), L’Institut des Amériques, un Groupement d’intérêt scientifique en études aréales américanistes au croisement des disciplines

Discussion et pause

11h00. Conférence à deux voix : Amelia Gamoneda (Universidad de Salamanca) et Olivier Compagnon (Université Sorbonne Nouvelle), Acerca del comparatismo, entre literatura e historia

Modératrice : Laurie-Anne Laget (Sorbonne Université)

12h15 : Pause déjeuner

Session 5 : Hispanismes, langues et médias.

Modératrice : Hélène Frison (Université Sorbonne Paris Nord)

13h15. Alice Kadri (Université Paris Nanterre), Philologie aljamiada et histoire des musulmans espagnols

13h30. Candela Salgado Ivanich (Universidad de Salamanca), Dinamización de la experiencia literaria: la poética cognitiva a la luz de la poética del movimiento de Claudio Rodríguez

13h45. Marion Le Corre-Carrasco (Université Lumière Lyon 2), Vers une intermédialité disciplinaire : quelle transmission ? 

14h00. Florence Dumora (Université de Reims Champagne-Ardennes), Penser au-delà des domaines ? Numérique et transdisciplinarité

Discussion et pause 

Session 6 : Hispanisme, histoire et civilisation

Modérateur : Javier Domínguez (Université Sorbonne Paris Nord)

14h45. Darío Varela (Le Mans Université), Quelle place pour l’histoire au sein de l’hispanisme ?

15h00. Thomas Brignon (Casa de Velázquez / Université Toulouse-Jean Jaurès), Une méthodologie frontalière pour une « civilisation » frontalière ? Penser les missions jésuites du Paraguay au prisme de leurs traductions religieuses hispano-guarani

15h15. Nejma Kermele (Université de Pau et des Pays de l’Adour), Lire les Histoires du monde du XVIe siècle en hispaniste : Un défi au croisement des disciplines ? 

15h30. Ricardo Tejada (Le Mans Université), Quelle place pour une discipline, l’histoire des idées, à l’intérieur d’une matière bâtarde, la civilisation, appartenant, à son tour, à un domaine sans discipline unitaire (l’hispanisme) ?

Discussion et pause

16h15. Susana Bleil (Université du Havre), Marcelle Bruce (Cergy Paris Université), Emanuele Carvalheira de Maupeou (Université Toulouse-Jean Jaurès) et Lissell Quiroz (Cergy Paris Université), table ronde sur les problèmes posés par le terme de civilisation pour désigner nos spécialités.

Discussion et pause

17h30. Conférence à deux voix : Lilia Schwarcz (Universidade de São Paulo) et Jean-Frédéric Schaub (École des Hautes Études en Sciences Sociales), La civilisation ibérique (conférence en portugais et en espagnol)

Modératrice : Silvia Capanema (Université Sorbonne Paris Nord)

Discussion et clôture de la journée

***

Samedi 5 juin

9h30-12h. Assemblée générale de la Société des hispanistes français

Lien de connexion :

https://zoom.us/j/97329886436?pwd=eXJWM2loUHllOTlqbUJHaWpuOEhOQT09

ID de réunion : 973 2988 6436

Code secret : 587705

Documents

Consulter l’appel à communications, ici.

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle, Revue IdeAs. Idées d’Amériques, n°16. 2020

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle, Revue IdeAs. Idées d’Amériques, n°16. 2020

coordonné par Silvia Capanema, Véronique Hébrard, Claire Parfait et Fatma Ramdani

Les marges créatrices : intellectuel.le.s afro-descendant.e.s et indigènes aux Amériques, XIX-XXe siècle

Contributeur/trice(s) : Grégory Bekhtari, Stéphanie Boutevin, Silivia Capanema, Nádia Maria Cardoso da Silva, Reinaldo José de Oliveira et Regina Marques de Souza, Oliveira Maud Delevaux, Luiz Henrique Eloy Amado, Lionel Larré, Fabrice Le Corguillé, Laura Lema Silva, Olivier Mahéo, Elena Nava Morales, Françoise Palleau-Papin, Claire Parfait, Fatma Ramdani, Valmir Luis Saldanha da Silva

Ce numéro de la revue IdeAs est né d’un atelier organisé au Congrès de l’Institut des Amériques en 2019 et intitulé « Les marges créatrices : Émergence des intellectuel.le.s noir.e.s et métis.se.s aux Amériques (xixe-xxe) ». L’atelier lui-même s’inscrivait dans le prolongement d’un premier travail sur le pouvoir créateur des marges, travail effectué dans le cadre d’un appel à projets de Sorbonne Paris Cité, « Écrire l’histoire depuis les marges : le cas des Africains Américains ». 

Le numéro élargit la question à d’autres aires géographiques et culturelles, et à d’autres marges ; il s’attache à examiner l’ensemble des Amériques – Amérique latine, Caraïbes et Amérique du Nord –, afin d’explorer la richesse potentielle d’une approche comparative ; il prend en compte les acteurs noirs, « métis » ou autochtones, selon les terminologies des divers pays ou aires concernés. Il intègre également les dimensions de genre et, si plusieurs contributions s’intéressent à des historiens / historiennes, il aborde plus généralement les processus de création et de diffusion depuis les marges. 

Lien vers le numéro en ligne
Télécharger le sommaire et la présentation complète

Séminaire de l’Axe 1 : Projet « Glanages. Glaner dans les marges du capitalisme urbain »

Cette séance s’inscrit dans le cadre du Séminaire de l’AXE 1 : “MIV Marges inégalités vulnérabilités” coordonné par Marie-Anne Paveau et Marie Redon

PRÉSENTATION

Atelier ouvert à tou.te.s les membres de l’Axe 1 : chacun.e apporte ses images et icônes associées au glanage (sorcières cueilleuses, vol de bois dans les forêts d’Europe, ramassage de fruits dans les Antilles, Blanche Neige et sa pomme, enfants britanniques qui font du scrumping, ramassage de patates dans les champs, Amérindiens qui cueillent des herbes sauvages…). Le photographe Geoffroy apportera une sélection de tirages de ses photographies de terrain, afin de mêler images issues de la culture populaire et images contemporaines produites par un photographe dans le cadre d’un projet de recherche sur le glanage urbain.

PROCHAINES SÉANCES

Vendredi 27 mars 2020 de 14h30 à 17h30 : organisé par Marie REDON et Marie-Anne PAVEAU
Mayotte : une île « vulnérable » aux marges de la recherche ? Sociolinguistique et géographie, regards et expériences croisés.
Cette séance de séminaire accueillera deux chercheurs spécialistes de l’île de Mayotte, tous deux confrontés à la question des marges dans leur recherche en géographie et en sociolinguistique.
Frédéric Bertrand, professeur de géographie de l’environnement et des risques à Sorbonne Université, UMR PRODIG
Fabien Liénard, professeur en SIC et sociolinguistique à l’Université du Havre, UMR IDEES

Jeudi 14 mai 2020 de 14h30 à 17h30 : organisé par Marie REDON et Marie-Anne PAVEAU
Être une femme engagée en politique dans les marges. Deux itinéraires
Cette séance de séminaire sera consacrée aux itinéraires biographiques et politiques de deux femmes engagées en politique dans les marges territoriales et idéologiques, auxquelles s’ajoute une marginalité de genre : être femme en politique. Deux générations différentes, deux types d’engagement, deux parcours professionnels : deux témoignages sur les marges à partir des marges.
Silvia Capanema, membre du Parti communiste, Vice-présidente de Seine-Saint-Denis en charge de la Jeunesse et de la lutte contre les discriminations, MC à l’Université Paris 13
Michèle Sibony, porte-parole de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), ancienne enseignante en lettres & histoire-géographie, militante antiraciste

Écrire l’histoire depuis les marges: une anthologie d’historiens africains-américains, 1855-1965, Terra HN Éditions. 2018

Terra HN Éditions

Dirigé par Hélène Le Dantec-Lowry, Claire Parfait, Matthieu Renault, Marie-Jeanne Rossignol et Pauline Vermeren

Onze traductions inédites et leur notice critique

Après une longue période d’oubli, les historiens africains-américains du XIXe siècle et des premières décennies du XXe siècle ont récemment été redécouverts. Leurs travaux sont à nouveau disponibles aux États-Unis et ont donné lieu à quelques monographies et ouvrages collectifs. En revanche, ils demeurent peu connus en France. Cette publication collective en ligne en libre accès est destinée à les faire connaître en proposant une sélection de chapitres et articles traduits en français pour la première fois. Chaque traduction s’accompagne d’une notice détaillée rédigée par un.e spécialiste, qui donne des indications biographiques sur leur auteur.e et permet de situer l’article ou le chapitre à la fois dans le contexte général de la période à laquelle il a été produit et dans l’historiographie africaine-américaine.

Cette anthologie de textes d’historiens et intellectuels africains-américains (dont deux femmes), constitue le troisième et dernier volet du projet Sorbonne Paris Cité « Écrire l’histoire depuis les marges ». Ce projet, porté par les universités Paris 13, Paris Diderot et Sorbonne Nouvelle, a rassemblé des spécialistes de l’Amérique du Nord, plus précisément en histoire, histoire du livre et philosophie, autour de la question de l’écriture de l’histoire depuis les marges, envisagée à partir du cas des historiens africains-américains des XIXe-XXe siècles.

L’anthologie soulève des questions pertinentes aujourd’hui encore, qu’il s’agisse de la question de la légitimité du militantisme dans les travaux d’un historien ou d’une historienne ou de l’exclusion de certaines catégories de la population du récit national.

Publication soutenue par l’IDEX (financeur des traductions©) ; LARCA UMR 8225 (Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones), Université Paris-Diderot ; Pléiade (EA 7338), Université Paris 13 ; CREW EA 4399 (Center for Research on the English-Speaking World), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 ; L’Action structurante « Fabrique du politique », Université Paris-Diderot.

Cet ouvrage est le fruit du travail des membres du programme de recherche EHDLM SPC, « Écrire l’histoire depuis les marges ».

Flyer

Pléiade