politique

Pour une histoire sociale et politique de l’économie, Danièle Fraboulet et Philippe Verheyde (dir.), Editions de la Sorbonne, 2020.

Pour une histoire sociale et politique de l’économie, Danièle Fraboulet et Philippe Verheyde (dir.), Editions de la Sorbonne, 2020.

De Danièle Fraboulet et Philippe Verheyde (dir.)

Présentation

Cet ouvrage, en rendant hommage aux travaux de Michel Margairaz, résulte d’un travail collectif d’historiens français et étrangers qui pensent et interrogent l’économie au prisme de l’histoire sociale et politique. Sont ainsi soulignées la variété, le dynamisme et la richesse des approches et des objets de cette discipline ainsi que l’évolution de ces pratiques. Le livre témoigne aussi de l’importance des relations construites entre les chercheurs tout au long d’une vie universitaire.Trois thèmes principaux structurent ce volume. Le premier s’articule autour des relations entre les finances, les banques et l’État ; le second porte sur les politiques économiques de la Première Guerre mondiale à la fin du XXe siècle en France, en Italie et en Suède. Le troisième aborde les relations entre les organisations patronales et ouvrières et l’État.

Chacun des trente-deux auteurs ont de ce fait analysé les politiques publiques en articulant l’économie, les institutions et le politique.

Faire de l’histoire économique aujourd’hui suppose aussi de prendre en compte les évolutions que la discipline a connues depuis un demi-siècle. Michel Margairaz, dans ce qui n’est pas une postface nous dit-il, retrace cette histoire en insistant sur le fait qu’elle se situe au carrefour des sciences sociales en perpétuel renouvellement, en nouant de nouvelles alliances.

Lien vers l’éditeur

#Label

Poet against the machine. Une histoire technopolitique de la littérature, par Magali Nachtergael, Le Mot et le reste. 2020

Poet against the machine. Une histoire technopolitique de la littérature, par Magali Nachtergael, Le Mot et le reste. 2020

de Magali Nachtergael

Le laboratoire Pléiade et l’Institut Médialect ont soutenu cette publication.

Émanant des travaux de l’axe 4 “Représentations, hybridités, formes”, cette recherche participe également au bilan théorique des travaux liés à la structure fédérative “Délivrez-nous du livre!”, devenue en 2019 l’Institut Medialect.

“De la poésie sonore jusqu’au numérique en passant par le rap, Poet Against The Machine raconte l’histoire politique des machines, des médias et de la technologie dans la poésie hors du livre. À l’heure du tout-numérique, cet essai revient sur les contre-cultures poétiques sur scène, dans les festivals et les communautés alternatives et interroge la prétendue neutralité des médiums. Que ce soit avec un magnétophone ou un algorithme, l’humain et la machine sont en constante interaction dans une lutte créative et symbolique. Dans cet état de modernité technique avancée où le média a autant de place que le texte, les hiérarchies sont bousculées, laissant la possibilité d’une néolittérature libérée du livre et de ses canons.”

Lien vers l’éditeur
Pléiade