Pentecôtes médiévales. Fêter l’Esprit Saint dans l’Église latine (VIe-XVIe siècles), Olivier Marin et Ludovic Viallet (dir.), PUR, 2021.

Présentation

Le Moyen Âge fut-il « christomoniste » ? Volontairement provocatrice, cette question fut suggérée à Yves Congar par les critiques qui reprochaient à la tradition latine d’escamoter la dimension pneumatologique du christianisme, à force de se concentrer exclusivement sur le Christ. Le Saint-Esprit est-il donc le parent pauvre de la spiritualité occidentale ? Le volume entend revenir sur ce débat en réunissant des médiévistes autour d’un objet empirique, la fête de la Pentecôte. Apparue à la fin du IVe siècle, celle-ci s’est progressivement imposée comme la troisième en importance, après Noël et Pâques. Preuve de son efficacité sociale et anthropologique, elle est devenue un moment privilégié de l’action charitable et une référence obligée pour de nombreuses formes de vie communautaire et de « réveil » religieux. Au croisement de l’histoire du Moyen Âge et des interrogations contemporaines, c’est à une réflexion sur la dialectique entre les moyens institués et l’actualité de la grâce que convie ce livre.

Lien vers l’éditeur
Pléiade