99, avenue Jean-Baptiste Clément
01 49 40 40 75
assistant-pleiade.llshs@univ-paris13.fr

Remise du prix Malesherbes à Anne-Emmanuelle Demartini en présence de Robert Badinter

Demartini : Violette Nozière

Anne-Emmanuelle Demartini

Anne-Emmanuelle Demartini a reçu le prix Malesherbes 2017, décerné par l’Association Française pour l’Histoire de la Justice, pour son dernier livre Violette Nozière, La fleur du mal. Une histoire des années trente (ed. Champ Vallon). La distinction lui a été remise le 2 décembre 2017 par l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter à l’occasion du Salon du livre judiciaire.

Dans son ouvrage, Anne-Emmanuelle de Martini revient sur le fameux fait divers qui avait défrayé la chronique, un parricide qui avait soulevé les tabous.

Le Prix Malesherbes décerné par l’Association française pour l’histoire de la Justice a été créé pour récompenser tous les deux ans, une œuvre marquante dans le domaine de l’histoire de la justice. À l’occasion du Salon du livre judiciaire 2017, organisé par l’Association Française pour l’Histoire de la Justice qui s’est tenu au sein Conseil supérieur du notariat le 2 décembre 2017, était remis le Prix Malesherbes. Son jury, présidé par Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, a couronné ex æquo les travaux de Claire Zalc, Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, Paris, Seuil, 2016 et d’Anne-Emmanuelle Demartini, Violette Nozière, la fleur du mal. Une histoire des années trente, Paris, Champ Vallon, 2017.

 

Pleiade
fr_FR
en_GB fr_FR