corps

Colloque « Censurer les arts – Encadrer les corps »

Les 4 et 5 février prochains se tiendra à l’École nationale des chartes le colloqueCensurer les arts – Encadrer les corps” co-organisé par le Laboratoire Corps, genre, arts et l’Association Queerinal.

Vous pourrez retrouver le programme ainsi que toutes les informations à l’adresse suivante : https://ateliercga.hypotheses.org/660

Ce colloque pluridisciplinaire et transchronologique sera l’occasion de questionner les phénomènes de censure, institutionnelle ou plus officieuse, s’exerçant sur les corps dans les arts. Comment certains corps sont-ils invisibilisés ou formatés ? Quels regards identifient et pathologisent des corps pour mieux les contrôler ? Quels mécanismes de résistance et de détournement de la censure émergent dans les arts et/ou sont générés par les artistes ? Telles sont quelques-unes des différentes interrogations déployées par les intervenant·e·s afin de mieux cerner le phénomène polymorphe et les enjeux socio-politiques de la censure en France ou s’exerçant sur des œuvres françaises.

Les inscriptions sont ouvertes ! Pour cela, il suffit d’envoyer un mail à censure2021@gmail.com en précisant votre nom et vos plages de venue : 

  • Matinée du 4 février
  • et/ou Après-midi du 4 février
  • et/ou Matinée du 5 février
  • et/ou Après-midi du 5 février

Ce colloque est soutenu par l’association EFiGiES, l’École nationale des chartes, le laboratoire Pléiade, le laboratoire Cerilac et l’Université de Paris.

À noter : les places sont malheureusement limitées. Étant donné les jauges COVID et pour nous permettre de ne pas bloquer de place en fonction des demi-journées si vous ne pouvez plus venir, n’hésitez pas à nous le notifier par mail, afin de libérer une place.

Programme

Télécharger programme

Colloque international “Intime et intimité au Siècle d’or II. Les lieux de l’intime et le rapport au corps en Europe aux XVIe et XVIIe siècles”

Colloque_intime_siecle_or

Format hybride

Ce colloque fait suite au colloque Intime et Intimité au Siècle d’Or (espaces, émotions, représentations) qui a eu lieu en mars 2019 à l’Université Paris 13. Ce second volet  centrera la réflexion sur les lieux les espaces où le corps prend place de façon intime dans l’Europe des XVI e et XVII e siècles. Espaces de la toilette, du sommeil ou de la vie maritale et sexuelle en passant par la vie spirituelle, intellectuelle ou créative, mais aussi espaces du soin au sein et hors du cadre domestique, les sociétés européennes des XVI e et XVII e siècles offrent de multiples cas de figure, à une époque où l’idée même de préservation de l’intimité, notamment corporelle, n’est pas toujours établie. Les réflexions porteront sur l’articulation entre espaces de la sphère privée et intime, et la façon dont le corps les habite, s’y révèle ou au contraire y demeure caché.

Organisateur/trice(s) : Sarah Pech-Pelletier (USPN, Pleiade), Cécile Iglesias (UBFC, TIL), Estelle Garbay-Velázquez (UBFC, TIL), Florence Madelpuech-Toucheron (ULCO, HLLI)

Le Corps du roi. Incarner l’État de Philippe Auguste à Louis-Philippe, Perrin. 2018

Stanis Perez

Professeur agrégé et habilité à diriger des recherches en histoire, Stanis Perez est coordonnateur de recherche à la Maison des sciences de l’homme Paris-Nord. Il participe également au DU d’histoire de la médecine à l’université Paris-Descartes. Il est notamment l’auteur de La Santé de Louis XIV. Une biohistoire du Roi-Soleilet de Histoire des médecins. Artisans et artistes de la santé de l’Antiquité à nos jours, parus chez Perrin.
Le premier ouvrage qui appréhende la monarchie française à travers le prisme d’un élément fondamental : le corps de nos souverains.
Pléiade