Littérature

Poet against the machine. Une histoire technopolitique de la littérature, par Magali Nachtergael, Le Mot et le reste. 2020

Poet against the machine. Une histoire technopolitique de la littérature, par Magali Nachtergael, Le Mot et le reste. 2020

de Magali Nachtergael

Le laboratoire Pléiade et l’Institut Médialect ont soutenu cette publication.

Émanant des travaux de l’axe 4 “Représentations, hybridités, formes”, cette recherche participe également au bilan théorique des travaux liés à la structure fédérative “Délivrez-nous du livre!”, devenue en 2019 l’Institut Medialect.

“De la poésie sonore jusqu’au numérique en passant par le rap, Poet Against The Machine raconte l’histoire politique des machines, des médias et de la technologie dans la poésie hors du livre. À l’heure du tout-numérique, cet essai revient sur les contre-cultures poétiques sur scène, dans les festivals et les communautés alternatives et interroge la prétendue neutralité des médiums. Que ce soit avec un magnétophone ou un algorithme, l’humain et la machine sont en constante interaction dans une lutte créative et symbolique. Dans cet état de modernité technique avancée où le média a autant de place que le texte, les hiérarchies sont bousculées, laissant la possibilité d’une néolittérature libérée du livre et de ses canons.”

Lien vers l’éditeur

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite

Poet against the machine. Une histoire technopolitique de la littérature, par Magali Nachtergael, Le Mot et le reste. 2020 Lire la suite »

Les cultures du chapitre. Itinéraires. LTC, n° 2020-1

Itinéraires. LTC

Les cultures du chapitre

Itinéraires. Littérature, textes, cultures, n° 2020-1

Sous la direction de Claire Colin, Camille Koskas et Jérémy Naïm
Itinéraires. LTC

Octobre 2020, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/7256

Présentation du dossier

Que devient l’acte de diviser lorsqu’on le rapporte à la diversité de ses pratiques ? Unité en apparence homogène, le chapitre est interrogé dans ce numéro à travers la variété de ses réalisations : chapitrage du roman, d’un DVD, d’une série télévisée, d’une bande dessinée, mais aussi découpage d’une pièce de théâtre ou d’un recueil de nouvelles, et quelques autres encore. Ces opérations de division peuvent-elles se réduire à un seul et même modèle de découpage ? Chacun des articles réunis tente, pour les domaines mentionnés, de faire émerger une culture de la division, que ce soit à travers des études de cas ou des études transversales.

Textes de Marc Douguet, Dimitri Garncarzyk, Jérémy Naïm, Hélène Baty-Delalande, Camille Koskas, Clémentine Hougue, Aurélien Lorig, Aude Leblond, Alain Boillat, Raphaël Luis, Anaïs Goudmand, François Jost, Olivier Caïra.

Rubrique Varia

Mathias Kusnierz, « Expérimenter en langues, 2. L’intraduction : défiguration et valeur politique du langage »
Servanne Monjour, « “Chercher les forces obliques” : poétique anamorphique dans l’œuvre photolittéraire de Lydia Flem »

Les derniers numéros

Les cultures du chapitre. Itinéraires. LTC, n° 2020-1 Lire la suite »

Corps masculins et nation : textes, images, représentations. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-2 et 3. 2019

Corps masculins et nation : textes, images, représentations. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-2 et 3. 2019

Itinéraires. Littérature, textes, cultures, n° 2019-2 et 3

Sous la direction de Sergio Coto-Rivel, Cécile Fourrel de Frettes et Jennifer Houdiard

Itinéraires. LTC

Décembre 2019, en ligne et en accès ouvert : https://journals.openedition.org/itineraires/6246

Depuis une dizaine d’années les études sur le genre et les masculinités gagnent de la place dans le paysage académique français, malgré l’opposition de ceux qui dénoncent une manipulation idéologique de la part des universitaires, dans le but de défaire le genre organisant les modes de fonctionnement sociaux et les rapports de domination. Dans ce contexte de remise en cause des luttes pour l’égalité femmes-hommes et pour les droits des personnes LGBTIQ, ce numéro double d’Itinéraires entend proposer un point de vue critique sur nos sociétés contemporaines pour faire émerger différentes approches de ce que l’on place traditionnellement sous le terme de « masculinité ». Tout en favorisant une démarche interdisciplinaire, qui permet de mettre en regard des productions littéraires et iconographiques de différentes aires géographiques et linguistiques, ce dossier se centre sur un aspect essentiel dans le processus de construction du masculin : le rapport au corps et le lien avec la nation.

Textes de Mélanie Texier, Sophie Bonadè, Sarah Porcheron, Jean-Christophe Corrado, Maria Chiara Gnocchi, Delphine Peiretti-Courtis, Pierre Damamme, Évelyne Coutel, Viria Delgadillo, Robin Hopquin, Jules Sandeau, Brigitte Bastiat, Emmanuel Le Vagueresse, Georges Letissier, Juliette Ledru et Stefano Genetti.

Les derniers numéros

Corps masculins et nation : textes, images, représentations. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-2 et 3. 2019 Lire la suite »

La “renaissance littéraire” africaine en débat. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-1. 2019

Image d'accroche du numéro 2019-2

La “renaissance littéraire” africaine en débat. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-1. 2019

Itinéraires. Littérature, textes, cultures, n° 2019-1

Sous la direction de Wilfried Idiatha, Aurélie Journo et Magali Nachtergael

Image d'accroche du numéro 2019-2

Juillet 2019, en ligne : https://journals.openedition.org/itineraires/5620

Présentation du numéro

De nombreux auteurs africains ont connu une visibilité accrue sur la scène littéraire internationale au tournant du XXIe siècle tandis que sur le continent ont émergé des revues littéraires, des maisons d’édition locales ou des collectifs d’écrivains qui semblent témoigner d’une vitalité littéraire et créatrice retrouvée. Ces phénomènes ont été relayés dans les médias et par les critiques à travers les expressions de « renaissance » ou de renouveau (« renewal ») littéraires. Si le thème de la migration occupe une place toujours importante, de nouveaux thèmes ont fait leur apparition et des genres souvent sous-représentés ou considérés comme mineurs, science-fiction, roman sentimental ou roman policier, se sont vus réinvestis par de nombreux écrivains. Ce numéro explore les diverses facettes de la production littéraire africaine anglophone et francophone du début du XXIe siècle en vue de mettre au jour ce que l’expression de « renaissance littéraire » recouvre.

Les derniers numéros

La “renaissance littéraire” africaine en débat. Revue Itinéraires LTC, n° 2019-1. 2019 Lire la suite »

Le manifeste à travers les arts : devenirs d’un genre indiscipliné. Revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2018-1. 2018

Itinéraires. Littérature, textes, cultures, no 2018-1

Sous la direction de Camille Bloomfield et Audrey Ziane

Septembre 2018, en ligne, https://journals.openedition.org/itineraires/4097

Présentation du numéro

Littérature, arts plastiques, cinéma, poésie, théâtre, architecture : tous les domaines de la création ont pour objet commun le manifeste. Texte-action protéiforme et iconoclaste, il s’inscrit à la fois dans l’histoire de sa discipline tout en bousculant ses codes, en un geste performatif d’indiscipline. Véritable « agent provocateur », remède contre la normativité qui a connu son heure de gloire à l’époque des avant-gardes, le manifeste est d’abord le texte par excellence de l’engagement de l’artiste, de l’utopie et de la révolte, questionnant sans cesse les entrelacs de l’artistique et du politique.
Ses usages contemporains, néanmoins, invitent à questionner la forme même du genre et sa subversion fondamentale : pratiqué souvent en solitaire plutôt qu’en groupe, transformé en installation, performance ou catalogue d’exposition, voire détourné à des fins publicitaires, le manifeste véhicule une imagerie de la protestation qui se fait parfois mise en scène et par là, remise en question de tout ce qu’il entendait initialement rejeter. À qui profite le manifeste ? Quels discours et engagements sert-il ? Lui est-il encore possible d’être indiscipliné ? C’est à ces questions que tente de répondre le présent numéro.

Le manifeste à travers les arts : devenirs d’un genre indiscipliné. Revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2018-1. 2018 Lire la suite »

Littératures expérimentales. Écrire, performer, créer à l’ère numérique. Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2017-3. 2018

Littératures expérimentales. Écrire, performer, créer à l’ère numérique. Itinéraires. Littérature, textes, cultures N° 2017-3. 2018 Lire la suite »

Littérature et cinéma : allers-retours, Villeurbanne, Orbis Tertius. 2014

de Brice Castanon-Akrami, Emmanuel Le Vaugueresse, Françoise Heitz et Catherine Orsini-Saillet

Au fil des 32 contributions de spécialistes qui composent cet ouvrage, ce sont les liaisons serpentines ou chemins d’allers-retours entre littérature et cinéma du monde hispanique contemporain qui sont explorés ici : du cinéma des premiers temps jusqu’aux transmédialités les plus avant-gardistes, du domaine classique de l’adaptation de l’écrit à l’écran à la novélisation de récits filmiques, des scenario qui donnent naissance à des romans à ceux qui n’aboutissent jamais.

Littérature et cinéma : allers-retours, Villeurbanne, Orbis Tertius. 2014 Lire la suite »

Danse contemporaine et littérature. Entre fictions et performances écrites, Paris, Le CND, “Recherches”. 2015

de Magali Nachtergael et Lucille Toth

Comment entrer dans la fabrique de la danse contemporaine via l’idée de littérature ou de texte ? Peut-on penser aujourd’hui l’art littéraire à partir de l’art chorégraphique ? Si la danse contemporaine n’est pas déconnectée d’une tradition littéraire qui a fourni de nombreux sujets au ballet, elle établit un nouveau rapport au texte. De multiples collaborations entre écrivains et chorégraphes en témoignent, qu’elles impliquent l’utilisation de textes lors du processus de création ou qu’elles passent par la présence d’écrivains sur scène.

Cet ouvrage collectif, le premier à se consacrer exclusivement aux intersections entre danse contemporaine et littérature, dévoile un paysage riche d’expérimentations, à la fois hétéroclites et ouvertes. Sortir le texte de ses gonds, renverser le sens de la lecture : voilà le défi que nombre de chorégraphes et auteurs se sont lancé. Voilà aussi le défi théorique et critique de ce livre sur le mot et le geste, sur l’écrit et l’incorporé.

Danse contemporaine et littérature. Entre fictions et performances écrites, Paris, Le CND, “Recherches”. 2015 Lire la suite »