XVIIIe siècle

Jeudi 27 juin 2024 (18h-19h15) : Conférence de Vanessa Alayrac-Fielding (Université de Lille) : « Le monde à portée de main au siècle des Lumières : tabatières et petits objets d’ici et d’ailleurs »

Conférence de Vanessa Alayrac-Fielding (Université de Lille) : « Le monde à portée de main au siècle des Lumières : tabatières et petits objets d’ici et d’ailleurs »

Résumé : Les pratiques de sociabilité au XVIIIe siècle permirent de mettre le monde à portée de main des consommateurs et amateurs de petits objets luxueux. Cette conférence abordera la manière dont les tabatières et autres petits objets comme les étuis, les boîtes à mouche ou les drageoirs constituent une expression remarquable des contacts interculturels et des échanges commerciaux et matériels à l’échelle mondiale. Les matières exotiques, rares et précieuses utilisées pour donner forme à ces petits objets de luxe dans la culture élitaire européenne invitent au voyage et permettent de comprendre la signification politique et sociale de pouvoir toucher l’ailleurs dans sa matérialité.

Il s’agit de la troisième séance du Cycle de conférences du GIS Sociabilités : « Luxe et sociabilité : l’univers des petits objets au siècle des Lumières ».

Musée Cognacq-Jay (8 Rue Elzévir, 75003 Paris), salle des conférences. Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire : gis.sociabilites@gmail.com

Lien Zoom : https://us02web.zoom.us/j/85705297592

Chaque séance est précédée d’une visite flash de l’exposition en lien avec la thématique du jour, par une conférencière du musée. Gratuit sur inscription. 

Contact : reservation.cognacqjay@paris.fr

Lien vers d’autres pages relayant l’événement :

https://gis-sociabilites.org/cycle-talks-luxe-et-sociabilite-lunivers-des-petits-objets-au-siecle-des-lumieres.html

https://www.museecognacqjay.paris.fr/le-musee/ne-pas-manquer/cycle-de-conferences

Jeudi 27 juin 2024 (18h-19h15) : Conférence de Vanessa Alayrac-Fielding (Université de Lille) : « Le monde à portée de main au siècle des Lumières : tabatières et petits objets d’ici et d’ailleurs » Lire la suite »

Jeudi 18 avril 2024 (18h-19h15) : Conférence de Gianenrico Bernasconi (Université de Neuchâtel) : « Les petits objets portatifs : fabrique du social au XVIIIe siècle ».

Conférence de Gianenrico Bernasconi (Université de Neuchâtel) : « Les petits objets portatifs : fabrique du social au XVIIIe siècle ».

Résumé : À partir de la deuxième moitié du XVIIe siècle s’intensifie la production de petits objets portatifs. Tabatières, éventails, lorgnettes deviennent les objets d’un marché de la mode qui s’inscrit dans une culture de l’apparence (Daniel Roche) et annonce la naissance de la consommation. Les recherches récentes de Catherine Lanoë montrent comment la fabrication d’accessoires mobilise un réseau de sous-traitance, qui révèle une décomposition opératoire des gestes techniques et la circulation de demi-produits, en remettant en discussion l’image figée d’un univers des métiers de la mode, telle qui ressort des représentations savantes de l’Encyclopédie. La multiplication de ces objets et leur diffusion sociale, pose aussi la question de leurs usages, et notamment des gestes, des cultures du corps, et des formes de communication qui y sont associées. La manipulation des lorgnettes, d’éventails et de tabatières permet alors d’interroger une “technique du social” à travers laquelle se définissent de nouvelles formes de convenance, mais aussi d’expression du soi et d’interaction sociale, dont la matérialité des objets et les archives portent des traces.

Il s’agit de la 1e séance du nouveau Cycle de conférences du GIS Sociabilités : « Luxe et sociabilité : l’univers des petits objets au siècle des Lumières ».

Musée Cognacq-Jay (8 Rue Elzévir, 75003 Paris), salle des conférences. Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire : gis.sociabilites@gmail.com

Lien Zoom sur demande.

Chaque séance est précédée d’une visite flash de l’exposition en lien avec la thématique du jour, par une conférencière du musée. Gratuit sur inscription. 

Contact : reservation.cognacqjay@paris.fr

Jeudi 18 avril 2024 (18h-19h15) : Conférence de Gianenrico Bernasconi (Université de Neuchâtel) : « Les petits objets portatifs : fabrique du social au XVIIIe siècle ». Lire la suite »

Jeudi 20 avril 2023 (18h-19h30) : Conférence de Claire Ollagnier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « À l’intérieur. La demeure comme miroir de l’intime »

Conférence de Claire Ollagnier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « À l’intérieur. La demeure comme miroir de l’intime ».

Résumé : À la fin du XVIIe siècle, l’intime n’étant pas un constituant majeur de la vie des hommes et des femmes, il n’est pas mis en œuvre dans la demeure. Il est rare à cette époque que les pièces soient affectées à un usage unique, la chambre elle-même revêt une double fonction : recevoir et dormir. Un siècle plus tard, les pratiques sociales ont changé et l’on n’habite plus l’espace domestique de la même manière. Les pièces se sont multipliées et diversifiées (cabinets de toilette, garde-robes, boudoirs, chambres…) ; elles ne sont plus ouvertes à tous et abritent désormais une sociabilité choisie. Cette conférence propose une exploration de la demeure au fil du XVIIIe siècle, une promenade visant à montrer les évolutions à la fois architecturales et sociales qui conduisent à l’émergence progressive de la notion d’intimité.

Il s’agit de la 1e séance du nouveau Cycle de conférences du GIS Sociabilités : « La sociabilité dans tous ses états : intimité, plein air, horizons lointains », organisé en partenariat avec le Musée Cognacq-Jay.

Conférence en présentiel au musée déjà complète.

Inscription possible par Zoom : gis.sociabilites@gmail.com

Détails sur le site du GIS Sociabilités.

Les 2 autres séances auront lieu le 1er juin et le 22 juin.

Liens :

https://www.univ-brest.fr/gis-sociabilites/menu/Activit%C3%A9/Programme-2023

https://www.museecognacqjay.paris.fr/le-musee/ne-pas-manquer/cycle-de-conferences

Jeudi 20 avril 2023 (18h-19h30) : Conférence de Claire Ollagnier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « À l’intérieur. La demeure comme miroir de l’intime » Lire la suite »

Ecrire et peindre le paysage en France et en Angleterre. 1750-1850, Emilie Beck Saiello, Laurent Châtel et Elisabeth Martichou (Dir.), PUR, 2021.

Ecrire et peindre le paysage en France et en Angleterre. 1750-1850, Emilie Beck Saiello, Laurent Châtel et Elisabeth Martichou (Dir.), PUR, 2021.

Présentation

Une double enquête menée à la fois sur la France et sur l’Angleterre qui apporte un éclairage comparé et contrasté sur la question du paysage envisagée trop souvent sous le seul angle « national ». On y entend les voix des peintres paysagistes, des collectionneurs et des amateurs, avec les mots qu’ils choisirent pour « dire » leurs paysages. Si Augustin Berque inclue le critère linguistique pour déterminer le degré de maturité d’une civilisation paysagère, c’est parce que les discours – les échanges, correspondances et prises de contact entre artistes – articulent une théorie du paysage autant que la pratique. L’examen de la terminologie et de l’écriture permet d’évaluer la pertinence de catégories comme celles de « paysage historique » ou de « pittoresque ». A ceci s’ajoute une perspective croisée de divers « paysageurs », praticiens, auteurs et créateurs de tableaux, de jardins, de poèmes, de guides ou de théorie picturale.

Lien vers l’éditeur

Flyer

Dernières publications

Les Voix de la traduction

Les Voix de la traductionÉditions Classiques Garnier Présentation Autrice : Mathilde Lévêque Éditions Classiques Garnier Collection : Perspectives comparatistes, n° 134…

Lire la suite
Géohistoire des épidémies

Géohistoire des épidémiesCNRS Editions Présentation Auteur : Stanis PEREZ Résumé : Cette synthèse propose une approche du type « géographie historique » des…

Lire la suite

Ecrire et peindre le paysage en France et en Angleterre. 1750-1850, Emilie Beck Saiello, Laurent Châtel et Elisabeth Martichou (Dir.), PUR, 2021. Lire la suite »

Journée d’études internationale “Amitiés épistolaires dans l’Europe du XVIIIe siècle” / “Epistolary Friendships in Eighteenth-Century Europe”

Jeudi 10 décembre (9h-18h):  JOURNEE D’ETUDES INTERNATIONALE

Dans le cadre de la programmation scientifique du projet H2020 DIGITENS et du GIS Sociabilités :
“Amitiés épistolaires dans l’Europe du XVIIIe siècle” / “Epistolary Friendships in Eighteenth-Century Europe”
Organisée par Alain Kerhervé, Isabelle Le Pape et Mascha Hansen, en partenariat avec la BnF

En visioconférence et sur inscription obligatoire : marie-laure.trebaul@univ-brest.fr

Accéder aux détails et au programme grâce au lien ci-dessous, sur le site du projet H2020 DIGITENS.

Télécharger l’affiche de la Journée d’études

Journée d’études internationale “Amitiés épistolaires dans l’Europe du XVIIIe siècle” / “Epistolary Friendships in Eighteenth-Century Europe” Lire la suite »

Dernière séance du Cycle de conférences du GIS Sociabilités ‘Cultural Transfers in European, Colonial and Global Contexts (1650-1850): the Circulation of Models of Sociability’ : « Sociability & Celebrity »

Vendredi 11 décembre 2020 (18h-19h30) : 
Antoine LILTI (EHESS) : « De la sociabilité à la célébrité : l’espace public des Lumières »
Brian COWAN (McGill University): « Histories of Fame and Celebrity in Early Modern Perspective » Conférence en anglais
Discutante : Prof. Annick Cossic (UBO)

La séance se déroulera via ZOOM.

INSCRIPTION PREALABLE OBLIGATOIRE :
un lien ZOOM pour participer à la webconférence sera communiqué sur demande.
Contacts : valerie.capdeville@univ-paris13.fr ; annick.cossic@univ-brest.fr

Lien vers le site internet
Affiche du séminaire

Dernière séance du Cycle de conférences du GIS Sociabilités ‘Cultural Transfers in European, Colonial and Global Contexts (1650-1850): the Circulation of Models of Sociability’ : « Sociability & Celebrity » Lire la suite »